Comment tester votre communication sur Internet en 3 minutes ?

Il n’est pas toujours évident de savoir si vous êtes visible sur Internet. Pourtant, Internet est aujourd’hui indispensable pour trouver de nouveaux clients et développer votre activité.

Il suffit de lire les chiffres suivants pour s’en convaincre :

  • 80% des consommateurs utilisent les moteurs de recherche pour identifier les commerces à proximité (Source : Google / Ipsos Media CT, 2014)
  • 18% des recherches locales aboutissent à une prise de rendez-vous ou un achat dans la journée. (Source : Google / Ipsos Media CT, 2014)
  • 85% des consommateurs affirment lire les avis postés sur les entreprises locales sur Internet (Source : BrightLocal, 2013)

Comment savoir si vous communiquez efficacement sur Internet ?

Contrairement aux idées reçues, communiquer sur Internet n’est pas compliqué.

  • Pour bien commencer, il vous faut faire le point sur la manière dont vous utilisez actuellement Internet pour faire connaître votre entreprise.
  • Pour cela, un outil intéressant existe : le diagnostic en ligne, qui vous permet, en quelques questions simples, de recevoir un compte-rendu complet de votre communication sur Internet et surtout, de bénéficier de conseils personnalisés pour l’améliorer.
  • C’est un point de départ indispensable pour mettre en place des solutions adaptées à vos besoins, afin d’exploiter le formidable potentiel offert par Internet et réussir à attirer quelques uns des millions d’internautes français.

Comment démarrer ?

Comment démarrer ? Cliquez ici pour obtenir gratuitement et instantanément :

  • Votre diagnostic complet de communication sur Internet
  • Vos conseils personnalisés pour vous permettre d’assurer une communication plus efficace et pour vous aider à développer l’activité de votre entreprise.

 

Qu’est-ce qu’une charte graphique ?

Pour assurer la cohérence de votre communication via différents supports, il vous faut établir une charte graphique. Supports papiers, web, signalétique dans les locaux de votre TPE/PME, tout doit être harmonieux.

Oui mais qu’est-ce que c’est ?

La charte graphique est en quelque sorte un « guide » pour l’utilisation de votre identité visuelle.
Elle contient les règles à appliquer pour votre communication. Où doit se situer le logo ? Quelle couleur doit ressortir ? Quelle police d’écriture employer ?

La charte graphique est importante, car outre la cohérence esthétique de vos supports de communication, elle affirme l’image de votre entreprise.

En respectant votre charte graphique à chaque fois que vous communiquez, vous rassurez vos clients en ne parlant que d’une seule et même voix, et de la même façon.
Vous devenez identifiable et identifié à chaque prise de parole.

Vous conservez ainsi le même univers graphique sur tous vos supports : site web, cartes de visites, factures…

Les éléments de votre charte graphique

  • Le logo : elle doit mentionner ses couleurs, sa position dans un document, les choses interdites comme, par exemple, déformer le logo. Elle mentionne également la taille minimale pour qu’il reste lisible, comment l’adapter en fonction des différentes couleurs de fond…
  • Les polices : ce sont les polices d’écriture (appelées aussi typographies) que vous devez employer dans vos documents, leurs tailles, leurs couleurs…
  • Les couleurs : c’est la palette de couleurs que vous devez utiliser sur les différents supports de communication et dans quel cadre ces couleurs doivent être utilisées.
  • Les éléments graphiques : ce sont les autres éléments graphiques que vous pouvez utiliser lorsque vous communiquez (icônes, pictogrammes…). Cela vous indique également comment utiliser ces éléments, avec quelles couleurs, quel fond…
  • Le web : votre site doit également respecter cette charte graphique.
    Les éléments suivants doivent donc être précisés dans cette dernière : la taille des bandeaux, les polices, les couleurs, la taille du texte, l’emplacement pour les bannières publicitaires…
    Toute votre communication doit être en cohérence.

Votre charte graphique peut également mentionner la tonalité, c’est-à-dire la façon dont vous souhaitez prendre la parole.

À noter

  • Attention à ne pas confondre charte graphique et identité visuelle. L’identité visuelle est l’image que vous renvoyez, ce que vous véhiculez.
    La charte graphique est le « comment », les règles à respecter pour appuyer cette identité.

Dans tous les cas, gardez en tête que votre charte graphique doit être clairement expliquée afin que tout graphiste ou prestataire puisse l’appliquer si vous décidez de créer plus tard de nouveaux supports de communication.

Rappelez-vous, une charte graphique bien mise en application renforcera votre identité visuelle et vous permettra d’être identifié rapidement.

Vous avez besoin d’aide pour créer votre identité visuelle ? Contactez-nous et recevez gratuitement des conseils personnalisés, en cliquant ici.


Le Mémo :

Maitre-mot : cohérence
Le but : une harmonisation de votre communication sur tous les supports pour une identification immédiate.

Trouver le logo parfait pour mon entreprise

Votre logo est le premier contact entre vos prospects et votre entreprise.
Il est l’image de votre société, son signe de reconnaissance.

C’est grâce à lui que vous serez identifiable et identifié, que vous vous distinguerez de la concurrence.

De votre logo découlera ensuite votre charte graphique et votre identité visuelle.

Présent sur l’intégralité de vos supports (carte de visite, factures, site internet, devanture…), le logo de votre entreprise est le reflet de votre image. Il doit véhiculer les valeurs de votre entreprise et valoriser votre activité.

C’est pour cela qu’il est indispensable de bien choisir la façon dont vous allez procéder pour le réaliser.

Comment le créer ?

Pour sa création, plusieurs alternatives s’offrent à vous.

Le spécialiste du logo. Graphiste freelance ou agence spécialisée, ils sauront analyser vos besoins et vous proposer des logos répondant à vos objectifs. L’important reste la cohérence avec vos valeurs.
Une fois votre choix arrêté sur certains prestataires, n’hésitez pas à faire un tour sur leurs sites pour découvrir leurs travaux précédents, et choisir celui qui correspond le mieux à vos attentes.

Les sites spécialisés. Sur Internet, on trouve de tout. C’est donc tout naturellement que vous trouverez quelques plateformes communautaires proposant de poster votre annonce auprès de plusieurs milliers de graphistes, pour une durée donnée. Dans ce temps imparti, les graphistes prennent contact avec vous et vous font une proposition de prix.
Ce genre d’alternative coûte moins cher, mais la qualité dépend grandement de l’expérience des graphistes.

Le self-made, en clair, le faire vous-même. Si vous vous sentez l’âme d’un créatif, vous pouvez choisir de réaliser votre propre logo. Des sites comme Canva, ou Dafont, vous permettent de trouver votre police d’écriture, d’assembler texte et image, etc.

Attention !

  • Ne cédez pas à la tentation des sites proposant des logos déjà existants. Si les tarifs semblent intéressants, votre logo ne sera pas personnalisé et n’aura donc aucun intérêt. De plus, vous courrez le risque de voir votre logo appartenir à une autre marque.

Que doit-il dire ?

Comme évoqué plus haut, votre logo doit être le reflet de votre entreprise. Il doit être séduisant et utiliser des codes évocateurs pour parler au plus grand nombre.

Par exemple, si vous êtes plombier, privilégiez la couleur bleue, qui symbolisera l’eau.
Optez pour du rouge si vous êtes boucher, etc.

Soyez malin ! Votre logo peut évoquer plusieurs valeurs, de façon subtile, et mettre en avant les initiales de votre entreprise. Soyez innovant et créatif. Il est essentiel que votre logo marque les esprits.

Les points à prendre en compte

Les couleurs sont primordiales. À elles-seules, elles peuvent faire naître une palette d’émotions, véhiculer des idées. Leur pouvoir évocateur est important.
Attention cependant à prendre des couleurs imprimables facilement. Évitez les dorures, etc.

À noter

  • Si les couleurs sont importantes, assurez-vous que votre logo reste lisible et élégant lorsqu’il est imprimé en noir et blanc.

Ne choisissez pas en fonction de vos goûts. Evitez le piège de la subjectivité. Il faut que votre logo parle au plus grand nombre. Ne choisissez pas un logo illisible qui ne plaît qu’à vous. L’essentiel est qu’il soit pertinent et qu’il délivre un message clair.

Sa polyvalence. Votre logo doit fonctionner sur tous les supports et sur toutes les couleurs de fond.
Si investir dans votre logo est un investissement conséquent, ne le négligez pas ! Il est la carte d’identité de votre entreprise. C’est l’un des éléments fondamentaux de votre société.
Un logo bâclé peut décrédibiliser votre entreprise.

Pour réussir votre logo, faire appel à un professionnel est fortement recommandé. Il saura vous conseiller, vous orienter et répondre à vos besoins.

Vous avez besoin d’aide pour créer votre identité visuelle ? Contactez-nous et recevez gratuitement des conseils personnalisés, en cliquant ici.


 Le Mémo :

– Gardez en tête que votre logo est votre identité. Soignez-le !

Un site web responsive, kézaco ?

Si l’utilité d’un site pour votre entreprise n’est plus à démontrer, celui-ci doit savoir s’adapter aux différents écrans et supports, aux différentes résolutions.

Car vos clients ne consultent plus seulement les sites depuis leur ordinateur, mais également depuis leur smartphone ou leur tablette.

Si votre site n’utilise pas la technologie responsive, c’est à dire, s’il ne s’adapte pas au support sur lequel il est consulté, vous risquez de perdre des clients potentiels. Ce que nous souhaitons éviter.

Petit tour d’horizon de l’intérêt d’un site responsive pour votre TPE/PME.

Le responsive design, qu’est-ce que c’est ?

C’est l’ensemble des outils qui permettent à votre site de s’adapter à la taille de l’écran de l’internaute. En clair, c’est un ajustement automatique de votre site en fonction du support.

Bien plus simple que de créer 2 sites (un site pour ordinateur et un site mobile), créer un site web responsive vous permet d’être présent partout, en limitant au maximum les problèmes d’affichage.

De plus, avoir 2 sites vous fera reculer en terme de référencement (SEO) car ils seront considérés comme des doublons, des copier/coller.

Quelle est son utilité ?

Comme expliqué dans nos autres articles, votre site doit être simple, ergonomique et intuitif.
Il doit offrir un véritable confort de lecture et de navigation à l’internaute.

Rappelez-vous, les internautes ne sont pas patients, il faut qu’ils puissent trouver l’information recherchée rapidement, faute de quoi, ils iront la chercher sur un autre site, celui de vos concurrents.

Un site au design responsive doit proposer une navigation fluide et intuitive quel que soit le support.
C’est pourquoi, le contenu de votre site se remettra en page en fonction de l’écran, afin d’optimiser la lecture des informations.

Ne vous étonnez donc pas de voir votre texte sous une photo lorsque vous consultez votre site depuis votre smartphone, et de le retrouver à coté de la photo lorsque vous êtes sur un ordinateur !
Car c’est la base même du site web responsive : s’adapter à l’espace sur lequel il s’affiche.

Votre site n’est donc plus figé, il est en quelque sorte, mouvant.

Enfin, avoir un site responsive valorise votre image. Elle témoigne que vous êtes une entreprise moderne, qui s’adapte aux nouveaux comportements de vos prospects. Vos clients potentiels auront ainsi davantage confiance en votre entreprise qu’en celle de votre concurrent.


Le Mémo :

– 25,2 millions possesseurs de smartphones
– 4 millions de tablettes
– 70% des mobinautes font des recherches via leur support mobile

Les éléments indispensables pour un design de site web réussi

Le design de votre site est son apparence, son graphisme. Mais pas seulement.
Il inclut également la navigation, l’ergonomie et l’architecture de votre site.

Il représente l’image de votre entreprise et se doit d’être en cohérence avec votre identité visuelle.

Pourquoi est-ce important ?

Sur Internet, le visuel est essentiel. Face à la multitude de sites proposés aux internautes, un site au design bien soigné attire l’attention et peut faire la différence face à vos concurrents.

Il peut être un véritable atout.
En plus d’être agréable pour l’œil, un bon design revêt une certaine crédibilité : « le site est bien construit, je dois être en train de faire appel à une entreprise sérieuse, avec un savoir-faire de qualité. »
Réciproquement, si votre site est vieillot, mal agencé, votre entreprise risque de passer pour dépassée.

Un bon design est un design fonctionnel !

Ne négligez pas l’ergonomie de votre site. Il faut que la navigation soit fluide et simple.
Le design de votre site doit faciliter la lecture et l’accès aux informations essentielles, comme vos horaires d’ouverture, vos coordonnées, votre contact…

Par exemple, évitez d’écrire avec des couleurs trop flashy. Elles agresseront l’œil du lecteur.

Votre design doit être intuitif, cela signifie qu’il doit guider naturellement l’internaute dans sa navigation, de façon logique.

Mobiles, tablettes, ordinateurs, votre site doit s’adapter à chacun des supports sur lequel il peut être consulté.

Un bon design doit savoir également mettre en valeur les éléments importants de votre contenu, les liens…

À quoi doit-il ressembler ?

S’il n’existe aucune règle, une chose est sûre : votre site ne doit ressembler qu’à vous !
Un site sur-mesure, qui vous permet de mettre en valeur l’activité de votre entreprise et ses valeurs est essentiel.

Bien sur, le design doit respecter votre charte graphique et doit allier originalité, esthétique, créativité et cohérence.

À noter

  • Un beau site ne fait pas tout. Privilégiez un contenu intéressant.

En accord avec votre image

Si le design est important, ce qui l’est encore plus est que vous vous sentiez à l’aise avec.
Véritable reflet de votre entreprise, vous devez être fier de proposer à vos contacts professionnels de se rendre sur votre site.

Voilà pourquoi, faire appel à un prestataire qualifié pour ce genre d’exercice est important.

Comment être sûr de votre design ?

Même si de nombreuses plateformes en ligne proposent des designs déjà définis (appelé templates), vous offrant la possibilité de personnaliser quelques paramètres, un design sur-mesure est fortement recommandé.

En effet, comment réagiriez-vous si votre concurrent optait pour le même design que le vôtre ? Comment faire pour sortir du lot ?

En ayant un design conçu spécialement pour vous, issu d’une réflexion stratégique, vous avez l’assurance d’obtenir un site unique en adéquation avec votre image.

Choisissez bien votre prestataire. Mieux vaut faire appel à une agence ou à un spécialiste pour être sûr d’éviter les pièges.

Certes, faire appel à un prestataire sera plus coûteux que d’opter pour un design déjà existant ou une solution self-serve. Mais votre site manquera sans doute d’originalité et l’ergonomie n’aura pas été pensée en fonction de vos besoins.

Les pièges à éviter :

  • Multiplier les photos, le temps de chargement s’en ressentira et vous risquez de faire fuir les internautes.
  • De l’esthétique à outrance, un site au design soigné est important, mais faire du beau pour du beau n’a aucun intérêt. Votre design doit être justifié et n’aura aucun impact si votre contenu n’attire pas l’attention des internautes.
  • Surcharger. N’abusez pas des polices différentes, des couleurs, des pictogrammes.

Vous avez besoin d’aide pour vous lancer sur Internet ? Contactez-nous et recevez gratuitement des conseils adaptés à vos besoins, en cliquant ici.


Le Mémo :

– Choisissez des polices d’écritures lisibles.
– Simplicité, créativité, ergonomie, navigation.
– Ne négligez pas le contenu

Les ingrédients d’une vidéo d’entreprise réussie

Présenter votre entreprise par une vidéo est un moyen ludique et original pour parler de vos activités et vos prestations.
Bien qu’avec quelques conseils et beaucoup de patience, cette vidéo puisse être réalisée par vos soins, il reste préférable de faire appel à un professionnel.
Attention cependant à bien réfléchir en amont à ce que vous voulez dire, à quelle image vous souhaitez renvoyer, à qui vous souhaitez parler.

Avant de commencer

Que voulez-vous dire ?

Vous souhaitez parler de votre entreprise, c’est très bien, mais pour dire quoi ?
Présenter vos activités ? Votre savoir-faire ? Montrer vos plus belles créations ?
L’important est de valoriser votre entreprise et de retenir l’intérêt de votre prospect.

Ne prévoyez pas de faire une vidéo longue. À moins d’être le nouveau Spielberg, cela vous prendra du temps et ne captivera pas forcément l’attention de votre public. Pire encore, cela peut décourager l’internaute qui ne s’attardera pas sur votre site.

Mieux vaut une vidéo courte et pertinente que plusieurs minutes manquant d’intérêt.

À qui vous adressez-vous ?

Cette vidéo est-elle adressée à vos partenaires ? Vos clients ? Vos prospects ?
En fonction de votre cible, votre message doit être adapté.

Si la vidéo est pour vos clients, pensez à bien mettre en avant vos compétences, votre savoir-faire unique. Toute qualité qui pourrait leur donner envie de vous choisir vous, plutôt que votre concurrent.

Si au contraire, elle est destinée à vos partenaires, mettez vos résultats en avant, la satisfaction de vos clients.

Ne vous éparpillez pas !

Évitez d’aborder trop de sujets dans votre vidéo. Choisissez un angle d’attaque et développez-le.

À noter

  • Si vous souhaitez aborder plusieurs sujets, privilégiez la réalisation de plusieurs vidéos courtes plutôt qu’une longue vidéo de présentation.

Moteur, ça tourne, action !

Inutile d’investir dans du matériel professionnel pour votre vidéo. Une caméra de qualité, un smartphone avec vidéo HD, une tablette… Tous ces outils font très bien l’affaire. Si vous ne possédez pas de matériel, sollicitez votre entourage.
Assurez-vous que le son est activé.

Si vous souhaitez réaliser des interviews, essayez de vous munir d’un pied pour poser l’appareil. Cela évitera les balancements désagréables pour le spectateur.
Pour le cadrage, pensez à placer votre interlocuteur sur le coté, visage et buste entier. Cela donnera de la profondeur à votre vidéo.

Viens le moment de réaliser votre vidéo. Muni de votre caméra et de votre plus beau sourire, n’oubliez pas de paraître détendu. Respirez. Filmez.

Attention ! Une vidéo home made (réalisée par vos soins) peut vous faire défaut si la prise vidéo n’est pas de qualité. N’hésitez pas à demander à un prestataire de s’en occuper pour un résultat optimal.

Le montage

Une fois vos vidéos tournées, il vous faut à présent monter le film.
Là encore, inutile d’investir dans un studio de réalisation ! De nombreux logiciels gratuits, comme Windows Movie Maker, iMovie ou Avid Studio, sont mis à disposition sur Internet, et conviennent tout à fait pour ce genre de projet.
Vous pourrez ajouter de la musique, des photos, du texte…

Là encore, si vous pensez ne pas être à la hauteur d’un résultat de qualité, privilégiez le prestataire plutôt qu’une vidéo amateur.

La mise en ligne

Vous êtes satisfait de votre vidéo ? Il ne reste donc plus qu’à la mettre en ligne sur votre site.
Pour cela, il suffit d’uploader votre vidéo sur un des sites gratuits comme Youtube, Dailymotion ou Vimeo.
Pensez bien à rendre la vidéo publique dans vos préférences, puis choisissez un titre, insérez des mots-clés.

Voilà, le tour est joué. Il ne vous reste plus qu’à laisser parler le réalisateur qui sommeille en vous.


 Le Mémo :

Maître mots : une vidéo courte, concise, soignée
– Avoir une vidéo vous donne 53 fois plus de chances d’être sur la 1ère page Google

Qu’est-ce que l’identité visuelle de votre entreprise ?

Vous avez un logo ? Un papier à en-tête personnalisé à l’image de votre entreprise ? Des cartes de visites ?
Tout cela fait partie de votre identité visuelle. Mais est-elle cohérente ? Connaissez-vous l’importance d’une identité visuelle soignée ?

Le nom de votre entreprise, votre slogan, votre logo, vos couleurs… Tout cela en fait aussi partie. Ces éléments et leur utilisation sont référencés dans ce qu’on appelle une « charte graphique », mais nous y reviendrons plus tard.
Concentrons nous tout d’abord, sur l’identité visuelle de votre entreprise.

L’identité visuelle, qu’est-ce que c’est ?

Elle est le lien entre tous vos supports de communication. Elle assure une cohérence lors de vos prises de paroles, afin que vous soyez immédiatement identifié. Elle véhicule l’image de votre société.

Pour être pertinente, elle doit être représentative de votre activité, transmettre vos valeurs, votre état d’esprit.
Cependant, assurez-vous de ne pas en faire trop, car elle doit figurer sur l’ensemble de vos supports. Méfiez-vous qu’elle ne vampirise pas votre message ou ne vous discrédite pas.

Pour quoi faire ?

En communiquant systématiquement avec votre identité visuelle, vous assurez une cohérence dans votre communication. Mais ce n’est pas tout. En voyant de façon régulière, la même couleur, le même logo, le même message, vos clients et prospects, finiront par vous identifier clairement.
Vous l’aurez compris, une bonne identité visuelle vous distinguera de la concurrence.

Bien conçue, elle vous permettra  de :

  • Véhiculer votre image : grâce à une identité facilement et rapidement identifiable.
  • Développer votre notoriété : l’utilisation régulière d’une identité visuelle courante vous permet d’augmenter votre notoriété.
  • Vous différencier de vos concurrents : personnalisée, elle vous distingue de vos concurrents et ne doit ressembler qu’à vous.
  • Afficher vos valeurs : elle vous permet de transmettre vos valeurs, votre état d’esprit aux prospects, qui pourront se sentir concernés.
  • Affirmer votre positionnement : votre entreprise est identifiée et votre nom, votre identité, votre savoir-faire, sont à l’esprit de vos clients.
  • Réaliser quelques économies : même si concevoir et créer votre identité visuelle a un coût important au départ, sachez que bien conçue, elle sera votre base pour toute communication. En cas de nouveaux supports, vous n’aurez plus à recréer mais simplement à adapter.

Quelle utilisation ?

Vous devez utiliser votre identité visuelle sur l’intégralité de vos supports de communication (cartes de visites, plaquette, brochures…), dans les médias (journaux…), mais également (surtout !) sur Internet.

Votre site, votre blog, vos annonces online, votre newsletter, vos e-mailings… Tout doit être en cohérence.

Rappelez-vous, plus vous proposerez une communication cohérente, plus vos prospects vous identifieront clairement.

À noter

  • La charte graphique est un peu comme « un guide » pour l’utilisation de votre identité visuelle. C’est elle qui codifie la façon dont votre logo et vos couleurs doivent être employées.
  • Le logo est la base de votre identité visuelle. Utilisé sur tous vos supports, il identifie clairement votre entreprise auprès de vos clients et prospects.

Avant de vous lancer

  • Analysez vos besoins : quel est le message que vous voulez faire passer ? Quelle image voulez-vous renvoyer ? De quels supports avez-vous besoin ?
  • Choisissez le prestataire : une fois de plus, à vous de choisir en fonction de vos moyens entre un freelance et une agence spécialisée. Si vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre, certaines agences peuvent vous donner des conseils précieux et vous accompagner dans la mise en place d’une identité visuelle cohérente et efficace.

 Le Mémo

Maitre-mot : cohérence
Pourquoi : Être identifié clairement et rapidement, se distinguer de ses concurrents

Pourquoi faut-il avoir un site adapté aux mobiles ?

Avec l’avènement des smartphones et autres tablettes, les internautes consultent régulièrement les sites des entreprises de proximité directement sur leurs supports mobiles.

Si votre site n’est pas adapté, comporte un temps de chargement trop long ou un quelconque problème d’affichage, vous risquez de perdre de nombreux prospects au profit de votre concurrence.
Voilà pourquoi, avoir un site adapté aux supports mobiles est essentiel.

Profitez de la spontanéité du client

Un client a une fuite d’eau et a un besoin urgent de plombier ? Ou bien a t-il oublié d’apporter un bouquet de fleurs lors d’un diner ?

Quoi qu’il en soit, il n’a pas le temps.
Son premier geste va alors être de consulter son smartphone, pour repérer l’entreprise la plus proche, répondant à son besoin et facilement joignable.

La notion de temps est importante, car c’est cet élément qui jouera en votre faveur si votre site est bien pensé et fluide. Le client aura immédiatement toutes les informations nécessaires et n’aura plus qu’à vous contacter.

Ne paniquez pas !

Comparer vos prestations, vos tarifs, avec ceux référencés en ligne, prendre des photos de certains produits et les envoyer à un membre de son entourage pour recueillir son avis, scanner les codes barres… Ces pratiques sont de plus en plus développées. Ce n’est pas contre vous, mais les clients, désormais bien informés, ne veulent pas se tromper et recherchent la meilleure offre.

À vous de les fidéliser en leur apportant un savoir-faire unique, un relationnel adapté.

Maintenant que vous avez saisi l’intérêt d’un site adapté aux mobiles, une question se pose :

Quelle solution choisir pour votre entreprise ?

Tout d’abord, sachez qu’avoir un site accessible depuis tous les supports peut vous différencier de la concurrence, qui, mal informée, n’aura pas pensé a adapter son site. Une longueur d’avance pour vous, qui vous fera sortir du lot.

Mais comment être sûr de faire le bon choix ?

Bien que plusieurs solutions se présentent à vous, pour votre TPE/PME, le site responsive design (qui s’adapte au support sur lequel il est lancé), reste la meilleure option.
Plus adapté et moins coûteux, le site responsive design permet de ne créer qu’un seul site dès le départ, qui saura s’adapter naturellement aux diverses tailles d’écran, sans vous demander une quelconque intervention.

Hormis le responsive design, 2 autres solutions s’offrent à vous pour adapter votre site aux mobiles :

  • L’application mobile : en plus de vous coûter cher, elle ne vous sera d’aucune utilité si vous n’êtes pas connu et ne vous aidera aucunement à être référencé.
  • Le site uniquement dédié aux mobiles : il vous oblige à dupliquer votre contenu. Cela peut vous pénaliser en terme de référencement naturel (SEO). Cependant, il vous permet d’adapter votre contenu au format mobile, afin de ne garder que l’essentiel.

À quoi doit ressembler votre site mobile ?

Peu importe la solution choisie, vous devez simplifier votre site pour l’optimiser à l’accès mobile.
Plus léger, il se chargera plus rapidement et fournira à votre client les informations essentielles :

  • Vos coordonnées, pour pouvoir vous contacter par téléphone, en un simple clic, sans composer le numéro,
  • Un plan, pour pouvoir se rendre à votre boutique ou votre siège via le GPS du mobile,
  • Vos horaires d’ouverture.

 Le Mémo :

1 milliard d’€, c’est le montant estimé des ventes sur l’Internet mobile en 2012.
4,6 millions de Français ont déjà acheté depuis leur mobile.
61% d’entre eux ont tendance à quitter un site web qui n’est pas adapté.
88% des mobinautes ayant effectué des recherches de proximité via une application GPS ou un plan, appellent ou vont chez ce commerçant dans les 24h suivant leur recherche.

Comment une newsletter peut m’aider à développer mon activité ?

Une newsletter est une lettre d’information envoyée par email à vos clients et prospects. Son but : présenter votre actualité et les tenir informés de toute promotion ou événement dans la vie de votre entreprise ou de votre activité. Elle vous permet de rester en contact avec vos clients.

Le principal enjeu de la newsletter est d’encourager votre cible à revenir sur votre site et à rester informée de votre actualité. C’est le principe même de la fidélisation.
De plus, vous montrez à votre cible, que vous êtes une entreprise dans l’ère du temps, qui bouge.
Mais ce n’est pas tout, vous leur faites comprendre qu’ils restent importants à vos yeux. Vous créez une véritable relation de confiance.

Pertinent vous serez

Attention cependant. Une newsletter n’a d’intérêt que si elle intéresse votre cible. Une newsletter au contenu pauvre ou inintéressant aura pour conséquence de rebuter votre cible.
Méfiance donc, sur la qualité du contenu.
Avant chaque envoi de newsletter, posez vous cette question : qu’est-ce que je veux dire à mes clients/prospects ? Quel est mon message ? Cela représente t-il un intérêt pour eux ?

Le contenu

Concernant le contenu, il peut être varié : un rappel de vos principaux posts sur les réseaux sociaux, pour ceux qui ne vous suivent pas, un nouveau produit que vous lancez, une prestation qui évolue… Bref, toute information concernant votre entreprise ou votre activité sera pertinente pour vos prospects et clients.

Pensez également à insérer des liens renvoyant à différentes pages. Cela crée de l’interactivité avec votre cible, et les incitera à en savoir plus directement via votre site, ou encore, dans le meilleur des cas, à passer commande ou réserver une prestation.

Court, concis, efficace.

Inutile de prendre votre plus belle plume et de rédiger des proses interminables.
Plus votre newsletter sera concise, plus elle sera lue, et donc, plus votre message touchera votre cible.
De plus, évitez d’alourdir l’envoi en rajoutant de nombreuses images.

L’objet de l’email.

Ne le négligez pas. C’est lui qui en grande partie, donnera l’envie ou non d’ouvrir votre newsletter. Soyez créatif, et prenez garde de ne pas passer pour un SPAM, c’est-à-dire, un courrier indésirable.

Evitez donc, les titres trop vagues type « newsletter N°2 ». Préférez plutôt : « jeu concours », « offres spéciales à découvrir »…

Le prix

Mettre en place une newsletter est simple et peu coûteux. Il vous suffit simplement d’avoir un module d’inscription sur votre site, permettant de collecter les adresses email.
Prenez ensuite un modèle de newsletter, dont vous n’aurez plus qu’à modifier le contenu et les images.
Enfin, l’envoi peut se faire directement depuis votre messagerie habituelle.

La fréquence

Chaque semaine, tous les 15 jours, une fois par mois… À vous d’opter pour la fréquence qui vous correspond, mais surtout, qui correspond à l’information que vous souhaitez partager.
Eviter de noyer votre cible par un envoi trop fréquent.
Vous pouvez également attendre d’avoir du contenu pertinent pour envoyer votre newsletter.

« Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, alors ne dis rien. »

Ce proverbe devrait être la règle d’or de la newsletter. Si vous n’avez rien de nouveau à annoncer, ni de contenu pertinent, n’envoyez pas de newsletter. Il serait dommage de perdre des clients en raison d’un contenu pauvre.

Pensez également à regarder ce qui se fait chez vos concurrents, afin de ne pas envoyer les mêmes informations.

Attention

  • n’envoyez votre newsletter qu’aux gens en ayant fait la demande ! Sans quoi, vous risqueriez de finir dans les SPAM.

 Le Mémo :

Pourquoi : informer, fidéliser, générer du trafic
Maitre-mots : contenu concis, pertinent

Comment optimiser mon référencement local ?

Vous avez opté pour la création d’un site pour votre entreprise et le voici à présent en ligne.
L’étape du référencement local est importante pour toute TPE/PME voulant améliorer sa visibilité sur le web.

En effet, aujourd’hui, les consommateurs cherchent de plus en plus des enseignes de proximité.

C’est justement le but du référencement local qui fournit aux internautes des résultats pertinents sur les commerces proches de chez eux. L’occasion rêvée pour votre entreprise de se faire remarquer et de toucher de nouveaux prospects. Car on ne le répètera jamais assez, avoir un site c’est très bien, mais être visible c’est mieux.

Comment faire pour sortir du lot face à la concurrence locale ?

Avant de vous lancer à corps perdu dans le référencement local, faites un point sur votre entreprise. Où êtes-vous situé ? Depuis combien de temps votre entreprise existe t-elle ? Quels sont vos moyens ? Êtes vous actif sur le web ? Autant de questions qui peuvent jouer sur la possibilité d’être bien référencé localement.

Par exemple, Google donnera la priorité à des entreprises ayant plusieurs années d’activités, postant régulièrement du contenu pertinent sur les réseaux sociaux…
En clair, plus vous serez actif en webmarketing, plus vous serez privilégié dans le référencement local.

De plus, si vous êtes situé dans une région isolée, la concurrence sera moins agressive. Votre site ne nécessitera donc pas obligatoirement un gros effort en référencement local.

Après réflexion, vous souhaitez vous lancer.

Pour un référencement local efficace, plusieurs facteurs sont à prendre en compte.

Soyez présent dans les annuaires locaux en ligne

Ils peuvent être d’excellents coups de pouces pour vous faire grimper dans les résultats de recherche. Là encore, le choix rigoureux des mots-clés est primordial pour être visible.

Pages Jaunes, Yelp, Google Local, TripAdvisor, etc… Mais également, les guides, les outils de géolocalisation de commerce, les sites communautaires permettant de donner son avis… Google ira vérifier que vous êtes bien présent sur ces plateformes pour s’assurer de la pertinence de votre société. Prenez soin de bien mettre à jours vos coordonnées et les informations concernant votre entreprise et son activité.

Cependant, choisissez les annuaires soigneusement. Mieux vaut paraître dans ceux correspondant à votre cible, que dans une multitude d’annuaires ne touchant pas vos prospects.

Inscrivez-vous sur Google+, Google My Business et Google Adresses

Gratuits, vous devrez notamment passer par eux pour figurer sur Google Maps.

Insérez des mots-clés de localisation

Pensez à apporter une touche de géolocalisation en ajoutant à vos contenus, des mots-clés de localisation, comme la ville ou le quartier d’activité de votre entreprise. Vous serez ainsi référencé sur votre activité mais aussi sur le lieu.

Soyez actif sur les réseaux sociaux

Là encore, n’hésitez pas à employer des mots-clés de géolocalisation dans vos posts.
Exemple : #bonplanseineetmarne.

Donnez la parole aux internautes

Google accorde beaucoup d’importance aux sites ayant des avis positifs de la part des internautes. Plus votre entreprise satisfait vos clients, plus Google boostera votre site.

À noter :

N’oubliez pas de mentionner votre numéro de téléphone. Google l’interprètera comme un élément de géolocalisation. Il serait dommage de passer à côté.


 Le Mémo :

4 internautes sur 5 utilisant les moteurs de recherche pour se renseigner sur des produits/services le font sur des recherches locales.
– 34% de ceux qui effectuent une recherche locale sur ordinateur/tablette visitent un magasin dans la journée (jusqu’à 50% pour les recherches locales sur smartphone).
– En 2012, ComScore estimait que 27% du trafic total sur le web était réalisé vers des sites spécialisés dans la recherche de proximité́.