Une landing page, c’est quoi ?

La « landing page », littéralement page d’atterrissage est la page sur laquelle l’internaute « atterrit » lorsqu’il clique sur un lien.
S’il n’existe pas de définition exacte de la landing page, nous résumerions cela à une page d’accueil, au sens propre du terme, sur laquelle arrivent les internautes après avoir cliqué sur l’une de vos publicités ou sur un lien dans un email ou dans votre newsletter, par exemple.

À quoi sert-elle ?

Le but de la landing page est d’obtenir une action concrète de la part de l’internaute. Cela peut être une demande de prise de contact, l’achat d’un produit, l’abonnement à une newsletter…
La liste est longue et non exhaustive.
Le principe est simple, au cours d’un article, d’un post ou d’un statut sur les réseaux sociaux, vous insérez un lien renvoyant à votre landing page, avec un but précis en tête. Après avoir cliqué, l’internaute parvient sur votre page et est alors invité à effectuer une action que vous avez définie.

Le taux de conversion, c’est à dire, le pourcentage d’internaute qui finiront par faire une action directement via votre landing page est très variable et dépend directement de votre contenu, mais également du design de votre page et surtout de sa navigation qui se doit impérativement d’être fluide.

Les règles à suivre

Votre landing page doit être optimisée au maximum pour avoir un impact conséquent.
Simple et design, elle doit convaincre votre prospect de devenir client. Elle doit donc être votre atout séduction et être soignée.

Plusieurs règles sont à respecter si vous voulez optimiser votre landing page et convertir un maximum de prospects.

  • Mettez en avant des humains au travers de photographies, des expériences, des exemples, les internautes sont sensibles à la présence humaine sur les sites. Cela les rassure et les renvoi à leur propre image.
  • Valorisez votre produit ou le formulaire de contact. Il faut que l’action que vous souhaitez leur faire faire soit visible dès leur arrivée sur la page. Sans qu’ils aient à naviguer longuement.
  • Optimisez vos titres et sous titres. Ils doivent énoncer clairement ce que vous attendez d’eux. Votre discours doit être le plus clair possible, simple et concis.
  • Placez les boutons d’actions bien en évidence. Là encore, cela paraît logique, mais de nombreuses landing pages proposent un bouton d’action, (appelé aussi Call To Action) de taille réduite, obligeant l’internaute à le chercher, au risque de le voir quitter la page.
  • Variez les couleurs sans pour autant rendre votre page illisible. Jouez avec les polices, mettez en avant certains termes. Donnez envie aux internautes d’agir.
  • Votre logo doit être présent de façon claire. Le prospect doit savoir qui lui parle et ce que vous attendez de lui.

Avant de mettre en ligne votre page, jetez-y un dernier coup d’œil : votre landing page est-elle fluide ? L’action que vous souhaitez mettre en place est-elle évidente ?

À noter

Les internautes se décident rapidement. Ils ne prendront pas la peine de lire un texte trop long avant d’agir.
Soyez concis !
Il en va de même si vous mettez en place un formulaire de contact. Prévoyez-le le plus simple possible, limitez les champs à remplir sous peine de décourager les prospects.

Récoltez des avis

Les avis des internautes et de vos clients sont importants pour convaincre l’internaute de passer à l’acte.
Veillez donc à mettre quelques avis de satisfaction de vos clients, afin de rassurer le prospect.

Remerciez vos prospects

Vos clients potentiels ont témoigné de leur intérêt pour votre entreprise. Il est donc impératif de les en remercier. Pensez à leur envoyer un email, ou intégrez une page de remerciement suite à l’achat ou la demande de RDV.
Cela fidélisera votre nouveau client et augmentera votre capital sympathie, indispensable pour une TPE/PME.


Le Mémo :

-Allez droit au but !
-Donnez envie à vos prospects d’agir.

Comment bien utiliser la tablette pour valoriser votre entreprise ?

La communication de votre entreprise doit s’adapter au changement et à son époque.
Si nous avons évoqué l’attention toute particulière à accorder à la communication digitale, la stratégie éditoriale et l’importance d’avoir un site bien référencé, de nouveaux modes de navigation sont à prendre en compte : l’essor des tablettes numériques.

Votre entreprise doit donc prendre ce facteur en compte et veiller à optimiser l’accès de votre contenu via les tablettes tactiles, mais surtout, savoir comment appréhender ce nouveau support qui peut s’avérer être très utile au quotidien pour votre gestion d’entreprise.

Pourquoi la tablette ?

Le prix des tablettes ayant considérablement baissé ces dernières années, de plus en plus de clients potentiels naviguent directement depuis ce support, si pratique et mobile. Voilà pourquoi, avoir un site lisible et adapté est essentiel.

Plus intuitive, facile à prendre en main, avec un écran plus grand que les smartphones, les tablettes ont le vent en poupe et ceux qui en possèdent une vous le diront, il devient impossible de s’en passer.

Pour qui ?

Les utilisateurs de tablettes tactiles sont de plus en plus nombreux et se divisent en 2 types.

Les décideurs, qui ont besoin de rester connectés en permanence pour s’informer à tout moment et faire les bons choix pour leur entreprise.

Les opérationnels, ce sont qui en ont besoin au quotidien pour leur travail, gérer leur emploi du temps, pouvoir accéder et se renseigner dès qu’ils en ont besoin.

Et vous dans tout ça ?

Pour une entreprise comme la vôtre, la tablette peut être un nouveau support pour présenter certains de vos produits, de vos services, des images de vos réalisations et dernières créations ou de vos nouveaux locaux…

La tablette tactile se transforme alors en plaquette interactive, beaucoup plus rapide à créer, à mettre en place et à tenir à jour qu’une plaquette standard. L’occasion pour vous de présenter votre travail à tout moment à vos clients et prospects, de façon ludique.

Cela peut aussi vous permettre, lors d’un RDV, de vérifier vos disponibilités, le stock des produits…

En clair, la tablette peut devenir un véritable allié pour un gain de temps effectif car les informations sont disponibles instantanément et facilement accessibles.

Elle rajeunit également l’image de votre entreprise aux yeux de vos clients et prospects. Vous êtes à la page, vous savez vous adapter aux nouveaux supports et donc potentiellement, à leur nouveaux besoins.

Les applications personnalisées

Vous pouvez choisir de créer ou d’acheter des applications personnalisées pour votre entreprise, adaptées à vos attentes et réels besoins.

Vous avez également la possibilité de faire appel à des spécialistes des nouvelles technologies pour créer votre plaquette interactive pour présenter votre entreprise, présenter vos services, ou encore l’un de vos nouveaux produits.

Vos données en temps réels

Prise de RDV, suivi client, vous avez un œil sur vos données en temps réel, grâce à des mises à jours régulières. Un excellent moyen d’optimiser votre suivi et votre gestion.

Astuces

  • Analysez vos besoins et prenez une tablette adaptée.
    Aurez-vous besoin d’un accès en extérieur ou dans le train ? Dans ces cas là, optez pour l’option 3G ou 4G.
    Vous avez besoin d’une connexion chez vous ou d’un accès depuis vos bureaux ? Une connexion WIFI sera probablement suffisante pour vous.
  • Inutile également de prendre une capacité de stockage trop importante si vous n’avez pas à conserver de lourds documents.
  • Pensez à sécuriser votre tablette avec un antivirus. Vos données seront ainsi protégées et en sécurité.

Deux points essentiels à retenir pour votre entreprise

  • Adaptez votre site aux nouveaux supports, en ayant par exemple un site responsive, c’est à dire s’adaptant à l’écran et au support sur lequel il est lancé.
  • Optez pour une application sur tablette pour votre entreprise, répondant parfaitement aux exigences techniques de ce nouvel outil et à vos besoins personnels.

 


 Le Mémo :

– 92 % des« tablonautes » utilisent d’ailleurs leur outil à domicile, dans un fauteuil voire au lit
– la tablette vous assure un process de gestion fluide et continu

Comment profiter des fêtes pour faire connaître votre entreprise ?

La question est récurrente : comment augmenter la notoriété de votre entreprise ?
Bien sûr, vous connaissez bon nombre des techniques classiques de prospection et de publicité comme la distribution de tracts, la parution dans un journal local, le dépôt de cartes de visites ou de prospectus dans des établissements voisins, le démarchage par téléphone…
Mais ces pratiques sont souvent coûteuses et ne portent pas systématiquement leurs fruits.
De quoi vous démoraliser.
Pourtant, quelques astuces suffisent à booster votre notoriété de façon efficace.

Avez-vous déjà songé à profiter des fêtes pour promouvoir votre entreprise ?

Les opérations ponctuelles

S’il est important de communiquer tout au long de l’année via les techniques déjà mises en place, il est devenu indispensable de mener des opérations de marketing ponctuellement.
Ne négligez donc pas les évènements importants de l’année comme la Saint-Valentin, les fêtes de fin d’année, la fête des pères…

Ces instants particuliers sont d’excellents moyens de vous faire connaître et de développer votre notoriété. Vous pouvez ainsi, proposer des offres promotionnelles adaptées à la fête célébrée.
Par exemple, vous pouvez proposer une réduction de 50% pour un second produit acheté lors de la Saint-Valentin.
Les idées sont nombreuses et il serait dommage de ne pas en profiter.

Un excellent prétexte pour communiquer

Gardez en tête que vos clients et prospects sont sans cesse sollicités de toute part.
Bien que les fêtes ne soient qu’un prétexte pour toucher votre cible, si l’offre est en adéquation l’effet sera positif.

Surprenez votre cible !

Votre entreprise sera ainsi perçue comme une entreprise sachant adapter son discours aux événements occasionnels. Vos prospects n’en seront que d’avantage séduits.

Un passage obligatoire

Si vous pouvez faire le choix de ne pas vouloir communiquer lors des différents événements, certains d’entre eux semblent être un passage obligatoire : Noël, les soldes de janvier…
En effet, ce sont des moments clés en terme de marketing et l’ensemble de vos concurrents se positionneront lors de ces événements.
Ne pas participer pourrait ternir votre image.
Cela peut être très simple, comme changer vos vitrines, décorer en fonction de la thématique… l’important est de faire vivre votre entreprise.

Restez simple

Attention, choisir de miser sur les fêtes pour communiquer ne signifie pas octroyer un budget considérable dans votre opération.
Vous avez la possibilité d’être efficace en étant malin tout en proposant des offres adaptées à vos clients.
Vous pouvez par exemple, proposer un code promotionnel personnalisé au nom de l’évènement à entrer lors de la validation d’un achat sur votre e-boutique, ou un coupon de réduction aux couleurs de l’opération, disponible en magasin.
Le tout est de séduire votre prospect et de lui donner envie de passer à l’acte d’achat.

Relayez l’information

Une fois de plus, partager au plus grand nombre vos offres spéciales est essentiel. Communiquez auprès de votre base de donnée par le biais d’un e-mailing ou de votre newsletter. N’hésitez pas à afficher l’offre sur les fenêtres ou la devanture de vos locaux.
Postez l’information sur votre blog, et sur l’ensemble de vos réseaux sociaux, comme Facebook ou Twitter.
Soyez simple et concis.
L’important est d’être vu, et que votre information soit transmise au maximum.
Inutile de rédiger un long discours.

Les fêtes : 2 objectifs

Communiquer ponctuellement vous permet de :

  • assurer une visibilité en profitant d’une occasion adéquate
  • générer du trafic sur votre site et votre entreprise afin de séduire de nouveaux clients.

En étant actif et réactif, votre entreprise valorisera son image et les clients n’en seront que plus touchés.

À noter

  • Lors d’évènements occasionnels, vous pouvez également penser à organiser un partenariat avec une entreprise partenaire afin de proposer des offres couplées répondant à un besoin particulier.

 Le Mémo :

-Soyez actif et réactif
-Créez la surprise

Créer votre boutique en ligne : 5 conseils à retenir

Vous y pensez depuis quelques temps, vous en voyez l’intérêt et êtes convaincu qu’avoir votre boutique en ligne serait une solution idéale pour votre entreprise.

Si l’idée peut paraître aguicheuse, quelques précautions sont à prendre, car sur Internet, mieux vaut bien se préparer pour éviter d’entacher l’image de votre entreprise, en ayant un service de vente en ligne inadapté.

Voici quelques conseils à retenir avant de lancer votre site e-commerce.

Réfléchir en amont

Etablissez un business plan, c’est-à dire une feuille de route à suivre pour passer étape par étape à la vente en ligne. Pensez à demander des devis, notamment sur les frais de port, les délais de livraisons…

Votre priorité : ne pas décevoir vos nouveaux clients. Prévoyez donc des délais de livraisons cohérents afin d’éviter déception et colère de vos internautes.

Déterminez vos objectifs, quel est le but de votre boutique en ligne ? Réfléchissez aux produits que vous souhaitez vendre en ligne. Lesquels ? Comment souhaitez vous les valoriser ?

Analysez la concurrence, veillez à ne pas être trop au dessus des prix ni trop en dessous.

N’oubliez pas de vous déclarer à la CNIL, et d’appliquer le règlement en vigueur de la vente en ligne.

Ne négligez pas le référencement.

Créer un site e-commerce attractif et simple.

Ne vous lancez pas dans la création d’un site de vente en ligne trop complexe. Choisissez une offre adaptée à vos besoins et à la réalité de votre clientèle.
Il faut que votre boutique en ligne soit le reflet de votre entreprise et que les internautes puissent naviguer simplement dans votre e-boutique.

Vous avez alors 2 solutions :

  • choisir les plateformes déjà existantes, comme Shopify ou Clic Shop
  • faire appel à un prestataire.

Si vous optez pour des plateformes existantes, vous aurez un site rapidement mis en ligne, aux caractéristiques limitées.

Si vous optez pour le prestataire, vous aurez un site d’e-commerce répondant à vos réels besoins, vous gagnerez du temps et vous éviterez des soucis.

Générer du trafic

Lorsqu’il s’agit de vente en ligne, le référencement est à nouveau indispensable. Rien ne sert de posséder et concevoir une boutique en ligne de qualité si le référencement est négligé, car vous serez confronté à cette réalité : votre site à beau être soigné, personne ne vient sur votre boutique.
Il vous faut donc une fois de plus, miser sur les techniques de référencement afin de générer un maximum de trafic sur votre boutique.

Référencement naturel (SEO), Campagnes de mots clés (Google AdWords)… Demandez conseil à des spécialistes de la communication digitale afin de vous aiguiller au mieux dans ce vaste domaine qu’est le référencement.

Soyez actifs sur les réseaux sociaux et pensez à renvoyer des liens vers votre boutique en ligne.
Servez-vous par exemple de votre blog pour présenter l’un de vos produits, ses qualités, ses atouts. Et insérez un lien renvoyant directement à sa page dans votre boutique, afin de faciliter l’acte d’achat. L’internaute pourra ainsi acheter votre produit en un simple clic.

À noter :

  • Moins il y a de clics, de renvois, plus l’internaute passera à l’acte. Evitez donc les achats nécessitant de nombreuses étapes.

Soigner votre présentation

Comme pour une boutique avec pignon sur rue, vous devez soigner votre e-vitrine, votre boutique online. Elle est le reflet de votre entreprise et doit donner envie à l’internaute de s’y attarder.

Prenez des photos de qualité de chacun de vos produits, rédigez une description simple, concise et claire. Votre boutique en ligne doit donner envie, elle doit être séduisante pour le prospect.

Mettez en avant vos produits phares, pensez également à valoriser vos nouveaux produits.
Faites comme dans votre boutique.

Important

  • Veillez à ce que votre boutique en ligne soit accessible depuis les smartphones car bon nombre de mobinautes effectuent leurs achats directement via leur smartphones et tablettes.
  • Il serait dommage de passer à côté de nouveaux clients en raison d’un site non adapté à la consultation mobile.

Satisfaire vos clients

Cela peut paraître évident, mais il est essentiel de le rappeler. Sur Internet, les avis sont de plus en plus consultés avant de passer à l’acte.

Un client satisfait aura tendance à recommander votre site et vos prestations, notamment à son entourage via les réseaux sociaux. Autant de clients potentiels.
À contrario, un client mécontent, laissera un avis négatif et relayera tout autant l’information, ou pire, relayera d’avantage l’information et sa déception en recommandant de vous éviter.

Il est donc primordial de veillez à soigner votre clientèle, en répondant rapidement à leurs requêtes, mais également en prenant le temps de répondre à leurs interrogations lorsqu’elle vous contacte par mail.
Gardez en tête qu’un client satisfait aura tendance à revenir vers vous lors de son prochain achat du même type.

Vous devez donc soigner tout particulièrement les relations avec vos clients après la vente,
rester à l’écoute de vos clients.

Astuce

  • Lors de la création de la page de confirmation de paiement, pensez à intégrer un « opt in », c’est-à-dire une case à cocher pour inciter votre nouveau client à s’abonner à votre newsletter.

Le Mémo

– Une boutique en ligne efficace est une boutique à la navigation fluide.
– Soignez vos clients, bichonnez-les

Quelle solution choisir pour la création de votre site Internet ?

Avant de vous lancer dans la création de votre site Internet, vous avez sans doute commencé a effectuer des recherches sur les différentes solutions qui s’offrent à vous.
Oui, mais comment savoir laquelle est la plus adaptée à vos besoins ?
Suivez le guide pour faire votre choix.

Le site sur-mesure

C’est la solution la plus recommandée aux TPE/PME souhaitant se lancer sur la toile.
Réalisé par des spécialistes de la communication digitale, il répondra à toutes vos attentes, grâce à l’ajout ou la modification de modules correspondant à vos réels besoins.

Si cette formule est plus coûteuse et plus longue à mettre en place, c’est aussi celle qui vous assurera un accompagnement stratégique tout au long de la création de votre site. Conseils, assistance technique, suivi… Les services proposés par les agences spécialisées sont nombreux et vous avez la possibilité d’adapter votre site à votre budget.

Votre prestataire s’occupera également d’assurer le référencement de votre site pour une visibilité optimale.

Charte graphique, navigation intuitive, recommandation pour vos contenus… Un cahier des charges précis sera pré-établi lors de vos premiers contacts avec votre prestataire afin de vous présenter un site, le plus conforme possible à vos attentes.

Le site sur-mesure reste le moyen le plus performant pour valoriser votre image. Le design de votre site doit être le reflet de votre entreprise, des valeurs que vous souhaitez véhiculer.
Votre prestataire vous proposera un design réfléchi, correspondant à votre image, et surtout unique.
En d’autres termes, votre site ne ressemblera pas à celui de votre concurrent.

Son inconvénient majeur reste le coût, car plus vous aurez des besoins complexes, plus le prix de la prestation sera conséquent. Certains prestataires sont néanmoins en mesure de vous offrir des solutions clés en mains adaptées pour les professionnels et les TPE/PME.

  • Les + : un site parfaitement adapté à votre TPE/PME, original et unique, bien référencé.
  • Les – : plus onéreux et plus long à mettre en place

Le générateur de sites

Cette solution est la moins coûteuse des deux. Certaines plateformes vous proposent des formules prêtes à l’emploi, incluant hébergement et nom de domaine.

C’est aussi la solution la plus simple et la plus rapide pour voir votre site être mis en ligne dans des délais très brefs.
Vous choisissez la formule qui vous correspond le mieux, puis optez pour un des designs proposés et le tour est joué.
Aucune compétence technique n’est requise et des plateformes parfois gratuites sont proposées.

Généralement, les mises à jour, l’hébergement ou l’assistance technique sont incluses dans le tarif proposé.

Si cette formule a l’avantage sur le prix et la facilité de mise en ligne, son principal inconvénient est la standardisation des sites proposés.
En effet, le générateur de sites met à votre disposition de nombreux designs et templates déjà existants, que vous pouvez acquérir moyennant une somme peu conséquente.
Cependant, vous risquez de voir la personnalisation de ces sites très limités, et de rencontrer parfois quelques difficultés pour ajouter des modules supplémentaires, voire l’impossibilité de le faire.

Enfin, le webmarketing ne s’improvise pas. En optant pour le générateur de sites, vous serez livré à vous même, sans conseils, qui peuvent êtres très précieux lors du lancement de votre entreprise sur la toile. Le référencement (SEO) ne sera pas assuré non plus, et vous risquez de retrouver votre site dans les dernières pages des moteurs de recherche.

En résumé, simple et facilement accessible, le générateur de sites vous permet de mettre en ligne rapidement un site standard, qui ne répondra pas à toutes vos attentes de façon personnalisée.

  • Les + : un site rapidement en ligne, simple et accessible.
  • Les – : une personnalisation limitée, le risque de ressembler à vos concurrents et peu ou pas de référencement optimisé.

 Le Mémo

– Réfléchissez en amont à vos besoins et attentes afin de choisir la solution qui vous correspondra le mieux.

Qu’est-ce qu’une campagne d’emailing ?

Elément majeur de la communication digitale, l’emailing peut s’avérer être l’un de vos plus précieux alliés. À quelques conditions : vous devez communiquer de façon pertinente mais surtout, vous devez être en possession des adresses email de vos prospects et clients.
Quelques règles sont à respecter toutefois pour que votre campagne se transforme en réel succès.

L’emailing c’est quoi ?

L’e-mailing consiste à envoyer un email simultanément à plusieurs destinataires ; il s’agit en d’autres termes, de la version électronique du publipostage. Cela peut être l’envoi d’une lettre d’information, type newsletter, ou un email de prospection, indiquant une offre promotionnelle en cours par exemple.

À qui s’adresse t-il ?

En théorie, votre emailing peut s’adresser à tout le monde sous réserve de posséder l’adresse email.
Oui mais voilà, les choses ne sont pas aussi simples. Vous devez impérativement avoir l’accord préalable de votre destinataire, appelé aussi « opt-in », afin de respecter la loi.

Pour quoi faire ?

L’emailing présente le gros avantage d’être peu coûteux. Vous pouvez le réaliser vous même et l’envoyer à votre base de donnée grâce à certains logiciels comme mailchimp ou mailjet.

Autre avantage, l’emailing se met rapidement en place et vous permet d’agir et de communiquer rapidement.

Son but premier est d’assurer votre notoriété et de fidéliser vos clients actuels. Vous pouvez profiter de l’envoi d’un emailing pour présenter un nouveau service de votre entreprise, ou l’arrivée d’un nouveau produit. Vous pouvez présenter une actualité importante concernant votre entreprise comme un agrandissement, ou de nouveaux associés. L’emailing peut-être un moyen de développer une communication relationnelle et rassurante pour votre entreprise.

Son autre objectif, non négligeable, est de générer du trafic sur votre site et de transformer vos prospects en clients. Ainsi, en informant un prospect de l’arrivée d’un nouveau produit dans votre entreprise, celui-ci peut se rendre sur votre site ou dans votre entreprise afin d’en savoir plus. À vous alors, de l’accueillir et le conseiller comme il se doit pour en faire l’un de vos nouveaux clients.

Comment faire ?

Pour réaliser votre campagne et éviter le piège du SPAM, c’est-à-dire ne pas atterrir dans le courrier indésirable, vous devrez respecter quelques spécificités techniques : réduire le nombre d’images, éviter certains termes, limiter le poids de l’envoi…

Le titre est l’élément phare de votre campagne d’emailing. Il doit donner envie au destinataire d’ouvrir et d’en savoir plus. Il doit piquer sa curiosité, susciter son intérêt. En somme, il doit être accrocheur.

Votre message, c’est-à-dire votre contenu, doit être clair et bref. Evitez les emailings longs, vos lecteurs ne s’y attarderont pas et se décourageront avant même d’entamer la lecture.
Dans la mesure du possible, ne communiquez que sur un élément. Le lancement d’un nouveau produit, ou une offre promotionnelle en cours.
Ne vous dispersez pas !

Bannissez l’insertion de nombreux liens lors de vos envois.

Soignez la présentation. Votre emailing doit donner envie. Il doit être séduisant. Trouvez une police de caractère lisible et originale, jouez avec les couleurs (tempérez malgré tout, afin de ne pas décrédibiliser votre message). Veillez cependant à respectez votre charte graphique.

Quand communiquer ?

Si le jour de la semaine importe peu, évitez les envois le week-end. Les prospects seront moins disponibles pour consulter leurs boites mail.

À noter

  • Là encore, privilégiez la qualité à la quantité. Inutile de noyer votre base de donnée dans un flux régulier d’emailings si vous n’avez pas de nouveautés ou d’actualité à leur présenter. Mieux vaut limiter le nombre d’envoi et générer un vif intérêt que d’inonder la boite mail de vos destinataires au risque de les lasser, ou pire encore, de les voir se désinscrire de votre base de donnée.

 Le Mémo

Les règles d’un emailing réussi : un titre accrocheur, un contenu concis, un design soigné.

Se lancer sur Internet : les pièges à éviter

Votre site est achevé, votre charte graphique vous semble cohérente et vous voilà fin prêt à vous lancer sur Internet.

Mais avant de faire le grand saut, vers votre développement digital, quelques vérifications s’imposent.
Il vous faudra être attentif à quelques détails pour éviter les nombreux pièges que réserve Internet à votre entreprise.

Mal définir vos objectifs

Pour éviter de rencontrer des difficultés dans votre stratégie de communication numérique, nous l’avons déjà dit, il est impératif de bien définir vos objectifs. Vous n’êtes pas la seule société à vous lancer sur la toile et il vous faudra vous démarquer de façon astucieuse, au risque de vous voir noyé dans la multitude de sites concurrents. N’hésitez pas à vous faire aider et conseiller par des spécialistes de la communication digitale.

Mal définir vos clients

Il vous faut communiquer et adapter votre discours à vos clients et prospects. Inutile, par exemple, de traduire votre site en de nombreuses langues si vos clients sont principalement francophones. Il est important de savoir à qui vous vous adressez avant de communiquer, au risque de ne pas toucher votre cible.

Ne pas faire de planning

Il est primordial de penser en amont au planning prévisionnel de votre communication digitale. À vous donc, de définir à quel moment vous prévoyez de communiquer, sur quel support, et sous quelle forme.

Ne pas soigner son site

Quoi qu’on en dise, un site clair à la navigation simple est un atout indéniable. Vos clients doivent être en mesure de trouver l’information recherchée en quelques secondes, sans avoir à lire votre biographie ou l’historique de la société.
Réfléchissez au design, à la construction de votre site et n’hésitez pas à vous entourer de spécialistes dans le domaine.

Ne pas opter pour un site responsive ou mobile

Avec une large proportion de clients naviguant sur les sites d’entreprises de proximité depuis leur tablette ou smartphone, ne pas avoir un site adaptable sur mobile est une erreur qui peut vous desservir au profit de vos concurrents.

Négliger le référencement local

Nous avons souligné l’importance du référencement local lors du lancement de votre site.
Vous avez investi du temps et peut-être de l’argent afin d’obtenir un référencement naturel (SEO) de qualité, et peut-être même avez-vous investi dans différents outils payants permettant d’augmenter votre visibilité sur le net. Sage décision pour affirmer votre référencement sur la toile.
Quoi qu’il en soit, négliger son référencement local est une erreur à ne pas commettre. Pour une entreprise de proximité, il est indispensable que vos clients puissent vous repérer au plus vite comme étant proche de chez eux, ou de leurs besoins.

Ne pas avoir de blog

Votre site doit être le reflet de votre entreprise. Pour montrer à vos clients que vous suivez l’actualité, les nouveautés de votre secteur, tenir un blog est indispensable. Il vous permettra également d’échanger avec vos clients et prospects et de créer davantage de lien. Un des premiers pas vers la fidélisation.

Ne pas être actif sur les réseaux sociaux

On ne le dira jamais assez, pour développer votre entreprise, une présence sur les réseaux sociaux est inévitable. Votre page doit être tenue à jour régulièrement et vous devrez répondre aux commentaires de façon courtoise et rapide. Attention cependant, mieux vaut privilégier la qualité que la quantité. Veillez à ce que votre contenu soit pertinent et intéressant pour votre cible.

Dépenser sans compter

Si vous faire conseiller par des spécialistes est souvent recommandé, prenez garde à n’investir que dans des services répondant à vos besoins. Par exemple, pour un fleuriste de quartier, rien ne sert d’investir dans un module complexe d’e-commerce permettant la vente à l’international.


 Le Mémo

– Vérifier la forme et le contenu de votre site.
– Assurez-vous d’avoir soigné votre référencement local
– Soyez actif sur la toile, postez du contenu pertinent et répondez à vos clients potentiels.

Votre site Internet est-il efficace ?

Posséder votre propre site Internet n’est pas une fin en soi.
Non seulement celui-ci doit être le plus visible possible, afin de toucher votre cible, mais il faut surtout qu’il soit efficace, c’est à dire qu’il génère du trafic et transforme les internautes en clients.
Oui, mais comment évaluer cela ? Comment juger de l’efficacité de votre site ?
Voici quelques éléments de réponses.

Une bonne visibilité

Vous avez soigneusement pensé en amont au référencement naturel et vous avez peut-être également pris soin d’investir dans Google AdWords ou d’autres outils de référencement.
Mais cela fonctionne t-il vraiment ? Comment évaluer la visibilité de votre site ?
Voici le premier reflexe à avoir, l’élément sur lequel vous devez garder un œil en permanence : votre position dans les moteurs de recherche.
Lorsque vous effectuez une recherche concernant votre entreprise dans un moteur de recherche comme Google, à quelle place vous positionnez-vous ?

Par exemple, si vous êtes garagiste à Bordeaux. En tapant « garagiste bordeaux », votre site apparaît-il dans les résultats ? En quelle position ?

Si vous apparaissez dans les premiers résultats, votre référencement est bien établi et votre site est visible.
En revanche, si votre entreprise n’apparaît toujours pas après avoir analysé les 4 premières pages, vous devriez songer à améliorer votre référencement en vous faisant aider par des professionnels de la communication digitale.

Surveillez également le nombre de visiteurs quotidien ou mensuel de votre site. Des outils comme Google Analytics sont accessibles facilement.

Une ergonomie soignée

L’ergonomie et le design de votre site doivent être réfléchis. Le contenu de votre site doit être facilement accessible et la navigation doit être intuitive.
Gardez en tête que si l’internaute peine à trouver les informations qu’il recherche, il n’insistera pas et préfèrera se tourner vers un autre site, celui de l’un de vos concurrents.

Assurez-vous que les horaires, l’adresse, les coordonnées téléphoniques ainsi que l’email de contact sont facilement accessibles, sous peine de perdre, là encore, de nombreux prospects.
Vérifiez également que le temps de chargement de vos différentes pages ne dépasse pas les 5 secondes. La patience des internautes est très restreinte.
Il en va de même pour la navigation mobile, c’est-à dire sur tablette et smartphones. Veillez à avoir un site adapté.

Un contenu pertinent

Les informations de votre site, les articles de votre blog, doivent être pertinents. Cela signifie qu’ils doivent représenter un intérêt pour le prospect, afin de susciter une réaction.
Pour évaluer l’impact de vos contenus, fiez-vous au nombre de likes, de partages, au nombre d’avis ou de commentaires laissés lors de vos posts.
Privilégiez systématiquement la qualité à la quantité. Eradiquez toute faute d’orthographe ou de syntaxe.
De plus, ne noyez pas les internautes dans des offres promotionnelles à tout va.
Présentez-vous, votre société. Cela rassurera vos prospects.

Une stratégie online

Ne négligez pas votre stratégie digitale. Réseaux sociaux, emailing, articles de votre blog… Plus vous serez actif sur la toile, mieux vous serez référencé et plus vous serez visible.
Veillez à mettre à jour régulièrement votre site, à ne pas avoir de contenu obsolète. Montrez à vos clients potentiels que vous êtes une entreprise qui bouge, qui se tient au fait des actualités.

En bref, pour savoir si votre site web est efficace, analysez le nombre de visiteurs, votre position dans les moteurs de recherche, et le nombre d’internautes transformés en nouveaux clients.

À noter

  • N’hésitez pas lors de rencontres avec de nouveaux clients, à leur demander par quel moyen ont-ils découvert votre TPE/PME.

 Le Mémo

– Un site efficace vous fait gagner en notoriété, génère du trafic, transforme les internautes en clients et fidélise vos clients.
– Il s’adapte également à la navigation mobile.