E-commerce en France en 2016 : l’heure du bilan

L’année touche bientôt à sa fin, l’heure est donc venue de faire un bilan sur les tendances e-commerce de 2016. Quel est le panier moyen du consommateur français ? Quelles sont les nouvelles tendances de la vente en ligne ? Ou encore, quel est le montant alloué aux transactions en ligne cette année ? Nous revenons pour vous sur l’état du e-commerce en France sur 2016.

Avant-propos

Nous n’avons de cesse de le répéter, les habitudes de consommations des français ont considérablement changé ces dernières années. Et pour cause, avec l’avènement du digital et la transition numérique effectuée par une grande majorité des entreprises de notre territoire, les comportements d’achat ont évolué. Cette année encore, l’e-commerce a la part belle dans les transactions réalisées par les consommateurs avec un chiffre d’affaires de 65 milliards d’euros. Les plateformes de ventes en ligne, appelées aussi marketplaces, telles que Amazon,  ont plus que jamais montré leur importance.

Un panier moyen stable

Si les ventes en ligne ont progressé de 12% au 3ème trimestre pour atteindre le chiffre conséquent de 16,9 milliards d’euros, le panier moyen lui, se stabilise à 68,29 €. Les internautes ont confiance dans les transactions en ligne et ne se contentent donc pas de réaliser des achats de faible montant.

Les plateformes de paiement en hausse

Les plateformes de paiement en ligne comme Worldline, Payline, Paybox ou encore Ingenico ePayments ont enregistré 65,4 millions de transactions en ligne par carte bancaire en un mois, contre 56,4 millions en 2015. Une hausse correspondant à une réelle tendance des internautes a réaliser leurs achats en ligne.

L’avènement des sites marchands

Les sites marchands ont continué leur progression avec +9% de sites créés. Il faut donc désormais compter sur les 195 450 sites marchands contre 178 500 fin 2015 pour réaliser ses achats. Le cap des 200 000 sites marchands existants devrait être atteint d’ici la fin de l’année. Et ce n’est pas tout ! Ces mêmes sites, malgré leur nombre conséquent et une concurrence rude, continue d’avoir une marge de progression supérieure à 3% tout domaine confondu.

Le boom des ventes sur mobiles

Les ventes sur mobiles ou tablettes ont littéralement explosées cette année, augmentant ainsi de 30% ! Le panier moyen reste malgré tout inférieur de 20% à celui des ventes en lignes globales.

L’explosion du Black Friday

Le géant des marketplaces Amazon a vu son nombre de ventes exploser lors de cette journée de vente promotionnelle. Avec 40% de vente en plus qu’en 2015, le mastodonte atteint le chiffre record de 970 commandes par minute ! Enfin, la fin d’année devrait assurer de beaux résultats aux sites marchands puisque plus de 13,5 milliards d’euros devraient être dépensés en ligne à l’occasion des fêtes, soit une hausse de près de 10% par rapport à 2015.

Le bilan des meilleures actions à mener ?

Une bonne utilisation des réseaux sociaux, une augmentation des investissements dans le SEA (référencement payant), soigner consciencieusement ses mots-clés et son référencement naturel, apporter une attention particulière à la relation client et à la personnalisation des messages… voici les impératifs pour réussir son développement dans le e-commerce.


Le Mémo

L’e-commerce a de beaux jours devant lui.

Sources : JDN, Fevad, LSA,


Articles similaires

Facebook se diversifie, et pour vous, ça change quoi ?

Le géant Facebook se lance dans de nouveaux secteurs afin de multiplier toujours plus sa présence à travers le monde. Rude concurrence pour les acteurs majeurs des secteurs dans lequel il s’installe. Qu’il s’agisse de paiement en ligne ou de vente d’objets, Facebook se diversifie pour conquérir (encore plus) le monde. Mais qu’est-ce que cela signifie pour une TPE/PME comme la vôtre ? Avantage ou menace, faisons le point.

Le géant Facebook

Avant de commencer, il est préférable de faire un rapide rappel sur ce que représente l’empire Facebook aujourd’hui. Avec désormais plus de deux milliards d’utilisateurs dont 30 millions en France, l’idée de Mark Zuckerberg a fait bien plus que germer, pour se transformer peu à peu en une véritable machine de guerre. Nous vous avons d’ailleurs à plusieurs reprises expliqué pourquoi il est devenu indispensable de créer une page Facebook Entreprise pour survivre lors de la transition numérique, a fortiori à l’heure du tout digital.

Facebook Payments

La banque centrale d’Irlande a autorisé récemment Facebook à se lancer dans le paiement et la monnaie électronique. Ce qui signifie que la célèbre compagnie est depuis le 24 octobre dernier, autorisée à exercer une activité de services financiers, et ce, dans toute l’Union Européenne. Comment cela se traduit ? Eh bien, il sera bientôt possible de faire comme aux Etats-Unis et de réaliser des dons à des organismes caritatifs ou faire un virement à un contact, directement depuis Facebook Messenger. L’idée ? Rendre Facebook encore plus indispensable en créant notamment un service de porte-monnaie électronique, pour ainsi permettre d’effectuer des paiements sécurisés directement via le réseau social. Si cela rappelle les Bitcoins ou encore les crédits Facebook, la licence obtenue par Facebook va plus loin, puisqu’elle vise à concurrencer le leader Paypal. Car Facebook Payments envisage de permettre de payer en magasin via l’application Messenger. De quoi garantir que le consommateur ne se déconnecte jamais de sa page Facebook.

Ce que ça change pour vous ?

Tout. Imaginez. D’ici quelques mois, voire quelques années, vous pourrez lancer une campagne sur Facebook via Facebook Ads, relayée sur votre page Facebook Entreprise, qui proposera aux internautes d’acheter directement le produit via leur compte Facebook. En clair, il sera bientôt possible de transformer vos visiteurs en nouveaux clients directement depuis Facebook, en évitant ainsi toute perte grâce à un service permettant l’achat de façon simple et instantanée.

Facebook, nouvelle marketplace ?

L’autre secteur dans lequel se lance l’entreprise de Mark Zuckerberg est la vente et l’achat de produits et objets entre membres. Les plateformes installées comme Le bon coin ou Ebay peuvent déjà trembler. D’abord lancé hors Europe, ce service sera bientôt disponible chez nous. Une chose est sûre, le succès est d’ores et déjà au rendez-vous puisque d’après les premières estimations de Facebook, 450 millions de ses membres dans le monde auraient déjà passé le cap en utilisant Facebook pour réaliser des achats ou vendre entre membres.

Et pour votre TPE/PME ?

Pour une TPE/PME comme la vôtre, il sera donc possible de vendre des produits à d’autres membres. Cette nouvelle fonctionnalité Facebook impactera sans doute moins votre entreprise que Facebook Payments, mais elle vous sera tout de même utile pour réaliser des ventes.


Le Mémo

2 nouveaux services qui vont certainement bouleverser les habitudes d’achats.


Articles similaires

 

Google AdWords : votre allié pour booster votre visibilité avant les fêtes !

Comme tout chef d’entreprise, vous savez sans doute que la fin d’année est une période propice pour booster votre chiffre d’affaires. Mais pour être sûr de mettre toutes les chances de votre côté, il existe quelques astuces. Notamment le référencement payant comme Google AdWords. Comment faire pour vous rendre plus visible ? À quel prix ? Nous vous disons tout !

Le référencement payant

Si vous avez déjà lancé des campagnes de référencement payant, appelé aussi SEA, Google AdWords vous est peut-être familier. C’est le service proposé par le géant Google lui-même, permettant de vous rendre plus visible moyennant un budget alloué. Si le terme référencement payant vous est inconnu, sachez qu’il s’agit d’une méthode permettant de mettre en avant votre campagne promotionnelle ou votre entreprise dans les recherches Google. Vous devrez au préalable définir votre cible et votre budget, et Google AdWords se chargera du reste. En résumé, Google AdWords vous permet de mieux vous positionner dans les résultats de recherche.

Pourquoi l’utiliser à Noël ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2013, plus de 10 milliards d’euros ont été dépensé sur Internet par les français au moment de Noël. Et depuis, ce chiffre ne cesse d’augmenter chaque année. Et ce n’est pas tout ! 8 internautes sur 10 affirment avoir utilisé Internet pour préparer leurs achats de Noël. Il est évident qu’avec l’essor des smartphones et tablettes, ainsi que l’explosion des recherches sur mobiles, les achats en ligne n’auront de cesse d’augmenter au fil des ans. En investissant un peu dans une campagne Google AdWords, vous mettez toutes les chances de votre côté pour ressortir du lot et apparaître parmi les premiers résultats des requêtes du moteur de recherche Google. En clair, vous devenez encore plus visible !

Mais comment ça marche ?

Les mots-clés

Google AdWords fonctionne de façon assez simple à partir de mots-clés que vous définissez dès le départ. Le choix des mots-clés se fait en fonction de votre activité, de votre entreprise, de votre localisation géographique… En vous mettant à la place des internautes, posez-vous la question de savoir ce qu’ils taperaient sur le moteur de recherche pour atterrir sur votre site web.

Le budget

Une fois cela fait, vous devrez alors choisir votre budget, c’est-à-dire le montant que vous êtes prêt à allouer pour votre campagne Google AdWords.

Le contenu

Enfin, chose la plus importante, vous devrez choisir le contenu de votre campagne. Quelle phrase clé souhaitez-vous mettre en avant pour valoriser votre entreprise ? Soyez clair, concis. Gardez en tête que vous devez séduire, donner envie aux internautes. Pensez aussi à avoir un ton original, car vous devez vous différencier de vos concurrents. L’objectif ? Que l’internaute vous choisisse vous plutôt qu’un autre.

S’y prendre en avance pour une campagne réussie

Pour que votre campagne porte ses fruits, il est préférable de vous y prendre un peu avant Noël. Réfléchissez d’abord à votre cible, à vos objectifs. Les internautes n’aiment pas être pressés. Ils aiment prendre leur temps en surfant sur la toile. Il en va de même pour leurs achats. Sachez que 47% d’entre eux débutent leurs achats de Noël dès le mois de novembre !

La promotion, booster de ventes

Avez-vous songé à faire une promotion sur un produit ou service en particulier ? Mettez-le en avant via votre campagne. Si vous hésitez, sachez que 82% des français privilégient l’achat d’articles en promotion !


Le Mémo

Une campagne efficace est une campagne qui débute tôt !

Source : Letsclic.com, meosis.fr


Articles similaires

En fin d’année, donnez un coup de fouet à votre chiffre d’affaires grâce au digital.

Ah les fêtes de fin d’année ! Ce fort moment où, en tant qu’entrepreneur, vous sentez venir le moment propice à une communication pour vanter les mérites de votre entreprise. Mais alors, faut-il communiquer sur votre site Internet ? Sur les réseaux sociaux ? Faire une campagne d’e-mailing ? Autant de questions auxquelles nous répondons dans cet article pour mieux vous guider et vous accompagner et mettre ainsi votre TPE/PME en avant !

Une période clé

Les fêtes de fin d’année, Noël et la saint-Sylvestre, sont de véritables moments clés qui peuvent booster votre chiffre d’affaires à quelques jours de la clôture de vos comptes. Mais pour cela, il faut désormais miser sur le digital pour vous y aider. Pourquoi ? D’abord parce que bon nombre des derniers achats sont réalisés en ligne. Ensuite, parce qu’il s’agit là de vous distinguer de vos concurrents. Et pour cela, rien de tel qu’une campagne originale et créative sur la toile. Le but ? Susciter l’intérêt des internautes et ainsi transformer vos visiteurs en nouveaux clients. Cela marche à coup sûr. La preuve ? C’est LA période de l’année où les chiffres d’affaires et les ventes sont les plus élevés.

L’habillage

Cela peut paraître évident ou simple, et pourtant, trop d’entreprises de TPE/PME ne saisissent pas cette opportunité. À l’heure des fêtes de fin d’année, il est essentiel d’habiller votre boutique en la décorant aux couleurs de Noël. Pour votre site Internet et votre page Facebook Entreprise, faites la même chose ! Mettez un header, c’est-à-dire l’image de couverture de votre page, aux couleurs des fêtes. Il faut que le ton soit donné. Pourquoi ? Parce qu’en cette période, les internautes sont plus heureux, s’ouvrent plus facilement à l’achat et sont plus réceptif. Encore faut-il leur rappeler qu’il s’agit de la période des fêtes.

Les opérations spéciales

Si vous décidez d’organiser un évènement spécial ou un jeu « spécial Noël », soyez créatif et original. Car en matière d’opérations spéciales, le net regorge de ressources. À vous donc de choisir une opération suffisamment pertinente pour donner envie aux internautes de choisir votre entreprise. Si vous décidez d’opter pour une soirée spéciale en boutique, là encore, choisissez bien la date et la façon dont vous communiquerez. Evitez de proposer une soirée d’ouverture le 24 ou le 31 décembre, sous peine de faire un flop.

Quand et comment communiquer ?

L’un des points capitaux pour que votre opération soit un succès est la cohérence ! Qu’il s’agisse de vos offres en boutique, sur votre site Internet, sur vos réseaux sociaux ou encore dans votre campagne d’e-mailing, il faut que votre message soit en phase. Par exemple, si vous choisissez des tons mauves pour votre campagne promotionnelle en ligne, gardez les mêmes tons pour votre campagne en boutique. Il faut que votre prospect identifie immédiatement la campagne.

Quand ?

Si vous pensez qu’il suffit de communiquer quelques jours avant les fêtes, vous faites fausse route. Une bonne campagne promotionnelle de fin d’année se prépare en amont. Commencez donc à amorcer votre campagne plusieurs semaines avant. Inutile pour autant de lancer votre campagne en octobre. Fin novembre semble être un bon compromis.

Comment ?

Planifiez votre campagne. Faites-vous un calendrier avant de vous lancer tête baissée. Envoyez votre première newsletter mi novembre, commencez à décorer votre boutique fin novembre, habillez votre site Internet et vos différentes pages dès le 1er décembre. Continuez d’alimenter votre site et vos réseaux sociaux tout au long du mois de décembre en relayant l’opération, etc… Enfin, mi-janvier, annoncez la clôture imminente de l’opération. Un bon moyen de motiver les derniers retardataires.

Les réseaux sociaux

Pour une bonne campagne de fin d’année réussie, relayez vos opérations spéciales et soyez actifs sur les réseaux sociaux.

La newsletter

Elle est l’un de vos piliers de communication pour cette fin d’année. Mettez en avant vos promotions et offres spéciales.


Le Mémo

Le digital au cœur de votre campagne !


Articles similaires

 

5 bonnes raisons de faire de la publicité sur Facebook

Avec plus de deux milliards de membres, Facebook est LE réseau social par excellence et peut se révéler être une véritable mine d’or pour votre entreprise. Quoi de plus efficace en effet, que de toucher les internautes correspondant précisément à vos clients habituels ?
Facebook vous offre la possibilité de sélectionner de nombreux critères, toujours plus précis, pour ne vous adresser qu’à votre cible.

Des campagnes bien ciblées

Facebook regorge d’informations pouvant vous permettre d’adresser vos messages à vos cibles de façon pertinente et précise.
Grâce à son module « cible », il vous offre plusieurs possibilités pour toucher au mieux vos prospects.
L’âge, le sexe, la localisation, les mots-clés, la formation, l’emploi, la situation amoureuse, la langue, les centres d’intérêts… De nombreux critères sont proposés pour vous permettre de cibler très précisément vos campagnes.

Votre message touchera ainsi les internautes concernés. Un gain de temps considérable, pour vous permettre de vous adresser aux prospects potentiels.

Un tarif en fonction de votre réussite

Tout comme le propose Google Adwords, les publicités Facebook fonctionnent au Coût Par Clic (CPC).

Ainsi, votre budget n’est dépensé que si votre campagne est efficace, c’est à dire en fonction du nombre de clics des internautes. En revanche, si aucun internaute ne clique sur votre publicité, la mise en avant de celle-ci n’est pas déduit de votre budget publicitaire.

Facebook propose également une seconde formule, donnant la possibilité de payer au nombre de vues et pas au nombre de clics: au nombre de personnes qui ont vu votre publicité sur leur mur.

 De plus, les publicités Facebook s’adaptent à vos besoins afin de répondre précisément à vos objectifs. Le design, l’emplacement de votre annonce sont optimisés afin de cibler au mieux vos prospects et influencer le comportement des utilisateurs.

2 milliards de membres

Facebook vous permet de toucher plus de deux milliards de clients potentiels. Grâce à votre campagne sur Facebook, vous pouvez communiquer auprès d’un grand nombre d’internautes, et parmi eux, se cachent probablement de futurs clients.

Une base de données considérable

En recensant de nombreuses informations publiques ou privées sur ses membres, Facebook est devenu l’une des plus grandes bases de données qui soit. À vous de choisir entre qualité ou quantité. Souhaitez-vous communiquer en masse ou plutôt, faire un ciblage très précis de type : « personne aimant les fleurs, habitant dans la ville de Bordeaux » ?
Quoi qu’il en soit, Facebook vous offre l’opportunité de choisir et de personnaliser votre communication en fonction de votre stratégie.

Une grande visibilité

Facebook propose une panoplie d’outils et de paramètres pour analyser les résultats de votre campagne. Cela vous permet d’adapter et de corriger certains éléments de votre campagne pour toujours plus d’efficacité.

Vous l’aurez compris, utiliser les publicités via Facebook est indispensable pour acquérir de nouveaux clients sur les réseaux sociaux.
Si cela vous semble compliqué, n’hésitez pas à faire appel à un prestataire pour gérer au mieux votre campagne Facebook.

À noter

  • Grâce à une extension de Google Chrome, Power Editor, vous avez la possibilité de personnaliser davantage votre annonce.

 Le Mémo :

Les Avantages : bon marché, très ciblée

Comment animer votre site internet et vos réseaux sociaux ? 10 secrets pour créer facilement du contenu

Pour faire ressortir votre entreprise dans la jungle des réseaux sociaux, il suffit de suivre ces quelques conseils. Premièrement, vous devez adopter une stratégie digitale et vous y tenir, sous peine de voir tous vos efforts réduits à néant. En effet, animer votre site Internet et vos réseaux sociaux nécessitent une réflexion en amont. Sur quoi pouvez-vous baser cette réfléxion ? Voici nos 10 astuces pour un content marketing efficace.

1 – Le blog

Nous l’avons évoqué à plusieurs reprises dans nos articles,  pour une TPE/PME , tenir un blog est une excellente porte d’entrée pour attirer de nouveaux prospects. En effet, si vous soignez votre blog et son contenu, vous augmentez vos chances de le voir correctement référencé, notamment sur des sujets précis concernant votre cœur d’activité. N’hésitez pas à vous lancer dans cette aventure!

2 – Un planning et une ligne éditoriale définis

Pour que votre blog ou vos réseaux sociaux restent suivis par vos abonnés, il est impératif que vous fixiez auparavant un planning défini ainsi qu’une ligne éditoriale précise. Qui comptez-vous cibler ? Comment voulez-vous communiquer avec eux ? Souhaitez-vous jouer la carte de proximité avec du contenu ludique, ou plutôt la carte du professionnel avec du contenu plus « corporate* » ? Quel que soit votre choix, vous devez vous y tenir et publier régulièrement du contenu. Fixez-vous un nombre de publications par semaine et gardez le rythme.

3 – La newsletter

Instaurer l’envoi régulier d’une newsletter peut également vous aider à faire vivre le site Internet de votre TPE/PME en augmentant considérablement le trafic. Pour preuve, pour 59% des marketeurs B2B, l’e-mailing est le canal le plus efficace pour générer des revenus. Mais attention ! Pour intéresser votre audience, ne parlez pas seulement de votre entreprise. Abordez des sujets qui peuvent intéresser vos abonnés et leur donner envie de se rendre sur votre site. N’oubliez pas également, de les inciter à vous suivre sur les réseaux sociaux.

4 – Les boutons de partage

Et justement, c’est le sujet de ce point. Les boutons de partage pour les réseaux sociaux doivent figurer sur tous vos supports. Blog, newsletter, réseaux sociaux, site Internet, mais aussi cartes de visites ou campagne publicitaire… Vous devez inciter les internautes à s’abonner à vos différents comptes.

5 – Du contenu original

Pour animer convenablement vos réseaux sociaux, pensez à créer du contenu original. C’est à dire du contenu conçu par vos soins. Vidéos, photos, diaporama, tutoriels, présentation d’un produit ou d’une technique que vous utilisez… Vous n’avez que l’embarras du choix. Le tout est d’être pertinent et d’intéresser votre audience.

6 – Faire du neuf avec du vieux

Cela peut paraître contradictoire, mais il peut arriver bien souvent que publier un contenu déjà existant sur votre site en renouvelant sa forme, en l’étoffant, bref, en l’améliorant peut vous faciliter la tâche. De plus, privilégiez un contenu court, concis. L’idéal est autour de 300 mots. Si vous aviez publié un article sur votre blog que vous jugez un peu trop long, n’hésitez pas à le raccourcir afin de n’en tirer que l’essentiel.

7 – Partager le contenu des autres

Si vous souhaitez rester actif sur les réseaux sociaux, l’une des astuces à mettre en pratique est d’effectuer une veille permanente sur votre secteur d’activité. Quels sont les nouveaux produits phares ? Quelles innovations pourriez-vous proposer en avant-première pour prendre de court vos concurrents ? Mais cela va plus loin encore, car votre veille peut vous permettre de partager le contenu de grands pontes de votre secteur. Une excellente façon de créer du contenu sans y passer trop de temps.

8 – Des titres accrocheurs

Soignez vos titres pour interpeller le lecteur. Optez pour des titres courts, qui plongent dans le vif du sujet. Vos lecteurs doivent savoir immédiatement de quoi traite votre publication.

9 – Une aide précieuse

Proposez des tutoriels, des guides explicatifs, des conseils pour améliorer l’entretien de l’un de vos produits ou prestations… Mettez-vous à la place de vos clients et prospects et imaginez ce que vous aimeriez que votre prestataire publie.

10 – Pas de publicité déguisée

Dernier point mais pas des moindres : ne faites pas de publicité déguisée. N’essayez pas d’inciter à l’achat dans chacun de vos posts. Vous risqueriez de perdre vos abonnés. Votre contenu doit être intéressant et désintéressé.

corporate*: terme marketing qui signifie lié à une marque, à une entreprise


Le Mémo

Du contenu et de la régularité sont les clés du succès.

Source : BtoB Magazine


Articles similaires

Les réseaux sociaux au service de votre service client ?

Comme tout chef d’entreprise, vous avez certainement dû vous poser certaines questions. Dois-je me lancer dans l’océan des réseaux sociaux ? Sur quels réseaux sociaux dois-je me créer votre page ? Qu’en est-il de mon service client ? Mes clients en sont-ils satisfaits ? Qu’en est-il de son efficacité ?

Vous trouverez quelques éléments de réponse ici.

Avant-propos

S’il y a une chose qui n’est plus à démontrer, c’est que le comportement et les habitudes d’achats des consommateurs français ont pris un nouveau tournant. face à ces changements il est devenu indispensable pour toute entreprise de s’adapter pour survivre. Désormais avec la digitalisation, le mobile est omniprésent et les consommateurs s’appuient sur leurs recherches sur Internet et sur les avis clients qu’ils voient en ligne avant de prendre une quelconque décision d’achat.

L’importance des réseaux sociaux

Les consommateurs se ruent donc sur différents sites: comparateurs, annuaires locaux, site d’entreprise… mais aussi, et surtout, sur les réseaux sociaux. Qu’il s’agisse de Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram ou encore Youtube et LinkedIn, des millions d’internautes ont de plus en plus tendance à observer une marque sur ces médias. Ne pas être présent sur les réseaux sociaux reviendrait alors à passer potentiellement à côté de ces prospects au profit de vos concurrents.

L’importance du service client

Autrefois, l’utilité du service client était d’apporter des réponses aux questions des clients. Mais aujourd’hui, il u un rôle bien plus large. Bien sûr, sa base reste d’apporter des réponses, de soigner la satisfaction de votre clientèle mais pas seulement … Aujourd’hui, un bon service client doit savoir anticiper les besoins de vos clients. Pourquoi ? Afin d’éviter de les voir fuir vers vos concurrents. Ainsi, un service client soigné augmente considérablement vos chances de fidéliser votre clientèle. D’après une étude récente, 64% des consommateurs ont changé de prestataire en raison d’un service client insatisfaisant ! Un chiffre qui est révélateur du caractère essentiel d’une bonne relation client. Mais la question est: qu’est-ce qu’un service client réussi ?

Les bases d’un service client réussi 

Réactivité

D’après une étude menée par Diablocom, les internautes considèrent comme « acceptable » une réponse sous 24h de la part d’une entreprise. Ce délai passe à 4h pour une réponse sur Facebook et 2h pour un tweet. Vous l’aurez compris, la réactivité est essentielle pour un service client au top !

Fonctionnalité

Les informations importantes, comme vos horaires, vos coordonnées, votre contact…doivent figurer sur votre site et être facilement repérables. Vous devez avoir un site fonctionnel et intuitif qui saura donner un maximum de réponses à vos clients.

Relationnel

Les chatbots sont des logiciels permettant d’offrir une discussion instantanée avec les visiteurs de votre site et ainsi répondre à leurs questions en temps réel. Un parfait moyen d’améliorer votre relation client tout en étant à l’écoute de vos visiteurs.

Comment utiliser les réseaux sociaux pour améliorer votre service client ?

L’idée est simple. Utiliser les atouts des réseaux sociaux pour les appliquer au service client. Réactivité, lien avec votre communauté, fonctionnalité, tous ces besoins propres au service client se retrouvent facilement dans les différents réseaux sociaux. Ainsi, profitez de Twitter pour apporter des réponses concises et efficaces à vos clients, osez Facebook pour échanger avec vos clients de façon instantanée… Partagez les photos et commentaires les plus positifs que vous verrez à votre sujet, montrez à vos clients que vous êtes sur ces médias et que vous êtes à leur écoute. Ils seront ravis de savoir que votre TPE/PME garde l’œil ouvert sur leurs commentaires.


Le Mémo

Soyez réactif pour répondre à vos clients sur les réseaux sociaux

 

Source : Accenture, Diablocom


Articles similaires

 

Une identité graphique bien définie : la clé pour être plus visible !

Au cours de votre vie d’entrepreneur, vous avez sans doute entendu parler de l’identité graphique, appelée aussi identité visuelle. Si vous pensez qu’elle est réservée uniquement aux grosses sociétés, vous faites là une belle erreur, malheureusement encore trop fréquente chez bon nombre de TPE/PME. Toute entreprise est concernée par l’identité graphique. Explications.

Une identité visuelle, c’est quoi ?

Appelée également identité graphique, l’identité visuelle est ce qui permet à une entreprise d’être reconnaissable visuellement. Cela inclus bien évidemment le logo, mais aussi les couleurs employées par l’entreprise, le choix de la typographie… Tout cela se rassemble et se répertorie dans ce que l’on appelle la charte graphique. En résumé, l’identité visuelle est la partie graphique de l’image de votre entreprise.

Concrètement à quoi ça sert ?

A avoir une cohérence ! Imaginez une entreprise au logo rouge et vert, qui communiquerait grâce à des cartes de visite bleues, et un site Internet aux tons mauves… Non seulement cela risque de jurer esthétiquement parlant, mais cela risque surtout de perdre le visiteur qui n’associera pas immédiatement la marque qu’il connaît à ces supports de communication trop différents graphiquement. Car l’identité visuelle est faite pour cela : permettre une association immédiate entre la communication d’une entreprise et l’entreprise. Cela booste votre notoriété et fidélise votre clientèle. Mais ce n’est pas tout ! C’est aussi grâce à votre identité visuelle que vous réussirez avec plus de facilité à vous différencier de vos concurrents. Enfin, elle est aussi gage de crédibilité et peut séduire vos prospects ! Pour preuve, une étude montre que 94 % des internautes accordent ou non leur confiance à un site, d’abord à partir de son graphisme !

L’exemple d’Apple

Prenons l’exemple de la célèbre marque Apple pour illustrer l’importance d’une identité visuelle forte. Depuis des années, la marque communique sur fond blanc avec toujours la même typographie en noir. Résultat ? Vous associez immédiatement le visuel à la marque.

L’élément indispensable

Comme vous pouvez vous en douter, l’élément in-dis-pen-sable de votre communication est le logo de la société. Il doit être lisible, aussi bien en petit qu’en grand (pensez à vos cartes de visite par exemple, votre logo doit pouvoir être élégant même en format réduit), avec des couleurs cohérentes, esthétiques…

Et pour votre TPE/PME ?

Vous l’aurez donc compris, en tant que chef d’entreprise, vous devez soigner l’image de votre société et donc, votre identité graphique.

Votre logo

Mettez tout en œuvre pour avoir un logo digne de ce nom, qui saura vous démarquer de la concurrence tout en montrant votre sérieux et, si possible, votre corps de métier. Nous vous recommandons de faire appel à un spécialiste comme une agence spécialisée.

Vos publications

Si vous avez l’habitude de prendre la parole sur les réseaux sociaux, votre blog, votre site, ou que vous comptez vous-y mettre, sachez que vous devrez adapter vos visuels à votre identité visuelle. Si vous postez sur Instagram, par exemple, n’utilisez pas l’intégralité des filtres proposés. Choisissez-en quelques un que vous privilégierez. Cela permettra d’être facilement identifiable par vos abonnés dans leur flux d’actualités.

Un gain de visibilité accru !

En conclusions, ce qu’il faut retenir c’est qu’en ayant une identité visuelle efficace et claire pour votre TPE/PME, vous augmentez vos chances d’être identifiable notamment sur Internet, et donc, d’être visible.


Le Mémo

Faites-vous aider par des professionnels pour votre charte graphique

Source : http://harmony-com.fr


Articles similaires