Inspiration webdesign : comment dynamiser l’aspect visuel de votre site ?

La communication est un domaine où l’on juge très souvent un livre à sa couverture. Votre site internet est l’un des moyens de communication privilégié dont vous disposez pour interagir avec vos clients. Pictogrammes animés, mauvais choix de couleurs, police d’écriture désuète… Le travail de l’identité visuelle d’un site Internet comporte de nombreux pièges qu’il faut éviter.

Voici donc une liste non-exhaustive de conseils pour un site visuellement attrayant.

1. Observez votre concurrence

L’étude de la concurrence est le point de départ de toute étude créative. Pensez aux sites Internet dont vous trouvez l’aspect visuel agréable.

Par exemple, si vous êtes coiffeur :

  • Regardez les sites des autres coiffeurs de votre région.
  • Des grands salons : Jean-Louis David, Dessange, etc.

Les points communs entre ces sites vous donneront un aperçu des codes visuels utilisés dans votre secteur.

2. Restez simple sur les couleurs

Considérez que votre site est l’habit de votre entreprise : il peut renvoyer de vous une image moderne autant qu’une image désuète. Pour une tenue comme pour un site Internet, pas plus de trois couleurs en feront un espace visuellement harmonieux.

Si vous doutez sur le choix des couleurs, référez-vous aux couleurs dominantes dans votre métier.

Par exemple, le rouge s’appliquera bien au boucher en référence à la couleur de la viande … A contrario, un site d’une boucherie à dominante bleue serait une erreur.

Équilibrez les couleurs :

  • Couleurs pâles : couleurs de fond de votre site Internet
  • Couleurs vives : pas plus de deux, pour des éléments ponctuels (titres, éléments graphiques)

Dans la mesure du possible, ne mélangez pas plusieurs couleurs primaires (rouge jaune bleu)

Coté tendances, le site Marvellapp.com présentait récemment la « Complexion reduction », autrement dit la simplification de l’aspect visuel. La tendance visuelle sur Internet est au minimal :

  • Noir et blanc
  • Couleurs pâles
  • Titres plus imposants que le corps du texte,
  • Moins de photos
  • Pictogrammes universels pour illustrer vos propos

3. Le choix des polices d’écriture

Restez sobre dans les polices utilisées. L’originalité est souvent décriée par les internautes, par exemple la police Comic Sans MS, jugée démodée et amateure. Ainsi préférez une police « sans serif » qui sera plus lisible, notamment si vous publiez un texte long. De la même manière que vous limiterez les couleurs présentes sur votre site, limitez aussi le nombre de polices.

4. Équilibrez l’aspect visuel et les informations

Ces conseils ne doivent pas empiéter sur la lisibilité des informations présentes sur votre site. Ainsi, ne prévoyez pas de photo qui jouerait en défaveur de la lecture des informations.

Sur le site du chef Aymeric Vigneron, traiteur à Lyon, on trouve trois couleurs simples :

  • Gris clair
  • Anthracite
  • Taupe

Le site est néanmoins dynamisé par la couleur des photos des plats, mis en avant de ce fait. Deux polices sont utilisées : une pour les titres, une autre pour le corps du texte.

Découvrez le site de Aymeric vigneron ici.

Comment exploiter au maximum les temps forts de votre activité ?

Dans tous les secteurs d’activité, il existe des périodes clés pour booster ses ventes. Que ces périodes soient communes à tous (vacances, fêtes, etc.) ou inhérentes à votre activité (la saint Valentin pour les fleuristes par exemple), elles représentent de formidables opportunités pour développer votre chiffre d’affaires. En effet, c’est lors de ces occasions que les consommateurs sont le plus à même de passer à l’acte d’achat. Mais que faire pour exploiter au mieux ces opportunités ? La réponse réside dans la promotion et la communication. Les promotions doivent être attractives et directement liées à la période. Pour prendre un exemple, un commerçant peut décider d’offrir deux produits pour le prix d’un à l’occasion des vacances de Pâques. Quant à la communication, elle doit être ciblée et accessible au plus grand nombre.

Quel type de communication adopter et sur quels supports ?

Développer la visibilité de votre site Internet grâce à Google AdWords

Si vous possédez un site Internet il est important de le dynamiser et d’y faire figurer toutes vos actions promotionnelles. Mais pour que votre site vous permette de développer au maximum vos ventes, il faut que celui-ci soit consulté lors de vos temps forts.

Pour cela, il existe une solution : la plateforme de publicité Google AdWords. Après avoir déterminé votre cible, une période et des mots clés associés, Google AdWords vous permet d’afficher votre site Internet ou vos annonces publicitaires en première page de Google. En effet, 91,5% des clics aujourd’hui se font sur la 1ère page de résultats Google.

Lors d’un temps fort, il est très intéressant de passer par cette solution pour booster son chiffre d’affaires. En 2013, 8 internautes sur 10 affirmaient avoir utilisé Internet pour préparer leurs achats de Noël et plus de 10 milliards d’euros ont été dépensés sur Internet par les Français au moment de Noël.

Pour plus d’informations, consultez notre article traitant exclusivement de Google AdWords.

Facebook Ads : la solution des réseaux sociaux

Facebook Ads est un service directement proposé par le géant des réseaux sociaux. Son grand avantage demeure dans sa capacité à cibler très précisément vos prospects. En effet, Facebook utilise des critères tels que l’âge, le sexe, la localisation ou encore les goûts pour vous permettre de vous adresser exactement aux profils cibles.

Pour reprendre l’exemple de la période de Noël, un artisan qui commercialise des jouets peut proposer ses produits directement à des profils de pères ou mères de famille.

Pour rendre votre publicité la plus attractive possible, vous pouvez élaborer un texte accompagné d’une photo, et cette annonce apparaitra sur le fil d’actualité de vos cibles.

Si le service est simple, il demande toutefois du temps afin d’élaborer une campagne attractive qui remplira vos objectifs de rentabilité.

Pour en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à visiter notre article consacré exclusivement à Facebook Ads.

 

 

Pourquoi et comment créer sa page Youtube ?

Si vous souhaitez lancer votre TPE/PME sur les réseaux sociaux, il y a de fortes chances que vous optiez pour l’un des piliers indétrônables de la vidéo en ligne : le géant Youtube. Et c’est bien normal. Car sur le web, l’un des contenus les plus populaires est bien la vidéo. Pourquoi ? Simple à visionner, rapide à partager, ludique… Les raisons sont nombreuses. Quoi qu’il en soit, vous lancer sur Youtube est une excellente idée. Voici donc comment procéder.

Pourquoi Youtube ?

Notoriété & visibilité

D’abord parce que c’est LE mastodonte du partage de vidéos en ligne. Avoir une page Youtube pour votre entreprise est donc devenu quasi incontournable si vous voulez gagner en visibilité. Avec plusieurs milliards d’utilisateurs dans le monde, il serait dommage de vous priver d’un tel levier de prospection et de visibilité.

Référencement

Vous ne le savez peut-être pas, mais les robots Google ont un petit faible pour les vidéos. Elles peuvent donc vous aider à booster votre référencement…et vous propulser dans les premiers résultats de recherche Google.

Animer votre communauté

Si vous avez des abonnés à vos différents comptes de réseaux sociaux, vous pourrez animer votre communauté en publiant et en partageant votre contenu vidéo.

Promouvoir produits et services

Une vidéo peut permettre de présenter les atouts d’un produit ou d’un service plus efficacement qu’un texte ou qu’une photo. Vous pouvez aussi montrer comment utiliser un produit, quels seront les résultats obtenus, etc.

Présenter l’entreprise

Autre option, vous pouvez choisir de publier des vidéos d’entreprise, présentant votre société. L’objectif : présenter vos locaux, vos employés, vos services, et pourquoi pas, recruter de nouveaux partenaires ou salariés.

Comment faire ?

Créez une adresse gmail

Avant de vous lancer, sachez qu’il vous faudra un compte gmail. Pour cela, cliquez ici, et suivez soigneusement les instructions.

Créez du contenu en amont

Avant de créer votre chaîne Youtube, réalisez 4 ou 5 vidéos au préalable. Cela vous permettra de prendre de l’avance et d’éviter de trop gros écarts entre chaque publication. Aidez-vous de notre article sur les vidéos d’entreprises pour éviter les pièges et être sûr de la qualité de votre vidéo.

Créez votre chaîne

Vous voilà prêt à créer votre première chaîne Youtube. Connectez-vous à votre compte google, puis cliquez dans « toutes mes chaînes ». Là, il vous sera alors proposé de créer une chaîne. Soignez bien les informations, choisissez un nom facile à retenir et lié à votre entreprise, sélectionnez la catégorie… Rappelez-vous que le nom donné à votre chaîne sera celui de l’URL, c’est-à-dire e l’adresse permettant d’accéder à votre page.

Uploadez votre contenu

Une fois la chaîne créée, les informations complétées, vous pourrez alors sauter le pas et uploader votre première vidéo. Youtube prend en charge de nombreux formats, comme .MOV, .FLV, .MPEG, .AVI… Suivez les instructions et le tour est joué.

Complétez les informations

Pour chacune de vos vidéos, vous devrez soigneusement compléter les informations. De quoi parle votre vidéo ?

À noter

C’est le moment de choisir les hashtags utiles et malins. Pensez-y !

Pour aller plus loin

Une fois à l’aise avec les principes d’utilisation de base, vous pouvez aller encore plus loin en classant vos vidéos en sous-catégories, c’est à dire en playlists.


Le Mémo

La qualité de vos vidéos est primordiale pour garantir le succès de votre chaine.


Articles similaires

Google, moteur de recherche et professeur

Lancé depuis 2016 en France, le service Pourlespros de Google offre un florilège de formations à qui voudrait apprendre à maitriser tous ses outils. Le constat dressé par Google est simple : les TPE et PME françaises ont du mal à effectuer leur transition numérique, notamment à se doter d’un site internet.

Pour pallier ce retard, des modules de formation en ligne sont mis à votre disposition.

Des sujets multiples

Se lancer sur Internet et être visible de ses clients potentiels passent inévitablement par la maîtrise de Google. Non content d’être le premier moteur de recherche par son nombre d’utilisateurs, Google propose également une grande variété de services, notamment pour les professionnels. Analyse de l’audience d’un site internet, publicité en ligne et référencement local sont des domaines dans lesquels il peut être intéressant pour vous d’acquérir des bases.
Parmi les formations, on peut trouver :

  • Faites en sorte que la recherche fonctionne pour votre entreprise
  • Développez votre présence en ligne
  • Communiquez grâce aux emails
  • Faites-vous connaitre localement

Dirigeants de TPE, PME, Artisans, Commerçants, une formation est spécialement conçue pour vous : « Démarquez-vous grâce au digital ». Aujourd’hui en France,

  • 1/3 des PME françaises ne possèdent pas de site Internet
  • 74% des français accèdent à Internet quotidiennement.

Un site Internet est donc indispensable, mais insuffisant. Il vous faut apprendre comment l’optimiser, et comment apparaitre dans les premiers résultats pour être vu par les internautes.

Pour les emplois du temps de chacun

L’un des principaux avantage de ces formations est qu’elles s’adaptent à votre rythme. Vous n’aurez donc pas besoin de réserver une journée comme pour une formation classique. Ces cours sont dispensés sous forme de vidéos que vous pouvez interrompre à tout moment.

Un diplôme à la clé

Si vous atteignez la fin des 23 thèmes proposés dans la formation, vous obtiendrez une certification reconnue par IAB Europe, association des entreprises publicitaires sur Internet.

En bref :

  • Attirez de nouveaux clients

La formation au référencement vous permettra de découvrir Google My Business, pour être visible des internautes à proximité.

  • Familiarisez-vous avec le vocabulaire de Google

Cela vous aidera à mieux comprendre les services proposés par les agences web, qui peuvent accroître votre réputation et votre visibilité sur Internet.

  • Maitrisez de nouveaux outils pour valoriser votre image

Emails, annonce publicitaire inventive, observation des statistiques vous aideront à améliorer votre présence sur internet et l’image que les internautes ont de votre entreprise.

 

Découvrez le site de pourlespros ici

Sources : ITespresso.fr, Leblogdumodérateur.com, pourlespros.withgoogle.fr

Images : pourlespros.withgoogle.fr

 

 

Le phygital, ou le renouveau de l’expérience client ?

Amis entrepreneurs, vous l’aurez compris, le digital envahit notre quotidien mais également celui des consommateurs. Nouveaux modes de vie, nouvelles habitudes de consommation, nouveaux modes d’achat… Internet et ses outils numériques ont révolutionné notre monde et contraint toute société qui veut survivre à cette transition digitale à s’adapter et redoubler d’efforts pour se renouveler et évoluer. C’est donc tout naturellement que le phygital a fait son apparition. Petit tour d’horizon de cette nouvelle solution, porte de secours pour un grand nombre de TPE/PME.

Le phygital, c’est quoi ?

Vous vous en doutez peut-être, le phygital est la contraction de « Physique » et « Digital ». Ce terme, créé par l’agence Australienne Momentum, désigne la transformation des magasins physiques sous l’ère digitale. En d’autres termes, l’évolution quasi obligatoire des magasins physiques à l’heure de la transformation numérique. Écrans digitaux, bornes interactives, connexion gratuite au Wifi, carte de fidélité entièrement digitalisée, etc. Tout ceci n’existait pas il y a encore quelques années. Aujourd’hui, la digitalisation a repensé l’expérience client pour la survie des boutiques.

La révolution du e-commerce

On ne va pas se mentir, le phygital a fait son apparition pour contrer l’avènement du e-commerce. Pourquoi ? Simplement pour éviter que les enseignes ne s’effondrent au profit des ventes en ligne. L’astuce a donc été trouvée : repenser l’expérience client en magasin pour qu’il se sente connecté tout en se rendant sur place.

Concrètement, à quoi ça sert ?

Le consommateur aime se faire son avis sur un produit en consultant celui des autres utilisateurs. Une borne interactive lui permettra de chercher davantage d’informations sur tel ou tel produit, ou bien une connexion wifi lui permettra de se rendre sur les comparateurs en ligne pour s’assurer qu’il fait le bon choix. Bref, cela permet de donner plus de liberté au consommateur tout en le laissant passer toujours plus de temps en boutique. Et les faits sont clairs : plus un consommateur passe du temps dans un magasin, plus il y a de chance qu’il passe à l’acte. Le phygital permet donc d’augmenter son temps de présence en magasin et par conséquent, votre chiffre d’affaires.

Un point de vente plus attractif ?

Il n’y a pas de secret, si vous voulez vous distinguer de la concurrence il faut que vous réussissiez à séduire le consommateur. Et pour cela, vous devrez redoubler d’effort pour rendre votre lieu de vente attractif et susciter l’intérêt du prospect. Rappelez-vous également que ce qui fait la différence avec l’e-commerce, c’est l’humain. Vous devrez donc impérativement soigner votre relation client et le contact lors de chaque visite. Offrez-leur une expérience unique et adaptée. Plus votre client se sentira spécial, plus il aura envie de revenir chez vous.

Quels outils ?

Pour vous lancer dans le grand bain du digital, quelques outils peuvent s’avérer très utiles et faire la différence entre votre TPE/PME et vos concurrents.

La e-réservation

Ce service permet au consommateur de réserver un produit en ligne, de se rendre sur place sans obligation d’achat et de repartir ou non avec. L’intérêt ? Pour vous : générer du trafic. Pour le client : tester, toucher, voir en vrai le dit produit.

Le Click & Collect

Cette pratique en vogue est similaire de l’e-réservation, à la différence près que le consommateur a effectué son achat en ligne et se rend en boutique pour le récupérer. Cette pratique est particulièrement utilisée pour éviter les frais de port.

Le paiement mobile

L’intérêt est d’offrir à votre client la possibilité de payer directement via son mobile. Objectif : éviter la queue aux clients impatients. De grandes enseignes comme Starbucks le font déjà depuis quelques années. Pourquoi pas vous ?


Le Mémo

Une nouvelle expérience utilisateur à la pointe


Articles similaires