Fiches produits : 4 astuces pour les mettre en valeur sur votre site web

Un site Internet est une véritable vitrine pour votre activité. Que vous vendiez ou non vos produits via Internet, les présenter est essentiel afin d’informer les internautes. Internet constitue une source d’information et de comparaison qui modifie les habitudes des consommateurs : aujourd’hui, on estime que plus de 67% des Français se renseignent en ligne avant d’effectuer un achat en magasin (source). Afin de vous faire remarquer, il est alors indispensable de donner une bonne visibilité à vos produits sur Internet, sans quoi les internautes préféreront vos concurrents. De plus, on estime le temps d’attention d’un internaute français à 8 secondes en 2013 (source), tandis qu’il passe environ 58 minutes quotidiennes à surfer sur le web mobile.

L’enjeu n’est donc pas de le convaincre de ne pas visiter d’autres pages web, mais de marquer son esprit.  Voici quelques astuces pour rendre vos fiches produits attrayantes afin qu’elle soient vues et retenues par les internautes.

Mettez les photos du produit en valeur

Le premier point pour mettre en valeur les photos de vos produits est que celles-ci en donnent une image valorisante. Pour prendre de belles photos, quelques paramètres sont à prendre en compte :

  • La luminosité. Prenez une photo de votre produit dans une pièce éclairée. Faites en sorte que la lumière soit uniforme sur l’ensemble du produit afin de ne pas laisser de zone d’ombre (qui donnerait un aspect « amateur » à votre cliché). Les photos trop sombres ou trop lumineuses sont à éviter.
  • Evitez les mises en scène de vos produits. Si vous n’avez pas de matériel professionnel (appareil photo, éclairage et décors). Un fond blanc ou de couleur neutre fera suffisamment bien ressortir votre produit pour que les internautes s’en fassent une idée précise.
  • Ne négligez pas la qualité de votre photo. La qualité de votre photo a un réel impact sur son rendu visuel, et par extension la réception qu’en feront les internautes. Si vous ne disposez pas de matériel adéquat (un appareil et un pied pour une photo cadrée et de bonne qualité), sachez qu’il est possible d’en louer sur Internet pour une vingtaine d’euros par jour.

Dynamisez votre annonce grâce à la vidéo

La vidéo permet d’apporter un aspect dynamique à votre présentation. Elle peut vous permettre de capter l’attention des internautes pendant les 8 secondes décisives. Ce format présente trois avantages :

  • Illustrer votre produit de façon originale. Difficile à mettre en place car nécessitant du matériel et un savoir-faire, elle vous permet cependant de montrer votre produit pendant son utilisation par exemple.
  • Présenter des informations aux internautes. Si votre produit nécessite un guide d’utilisation, vous pouvez produire ce guide sous format vidéo. Ainsi, les internautes qui visitent votre site web seront directement informés, et soulagés de ne pas avoir à lire le manuel d’utilisation (souvent rébarbatif).
  • Améliorer votre référencement naturel. Le référencement naturel est la place attribuée à votre site parmi les résultats de recherche par Google en fonction de sa pertinence. Pour cela, Google dispose d’algorithmes (programmes informatiques) qui scannent chaque page de votre site. Ils scrutent son architecture, son code HTML, ses liens et son contenu. Parmi les formes de contenus très appréciées en ce moment, on trouve les visuels animés : vidéos et GIF (qui vous permettent donc de remonter parmi les résultats de recherche et de gagner en visibilité auprès des internautes).

Présentez votre produit avec un texte de qualité

Le texte qui accompagne vos visuels (photos et vidéos) est essentiel car il doit résumer les principales qualités de votre produit, les utilisations possibles, et les bénéfices. Vous devez connaître chaque caractéristique de votre produit  afin de le présenter. Face à une présentation dans laquelle il manque des informations, les internautes ne feront pas l’effort d’aller les rechercher et préféreront changer de site.

  • Penser exhaustif mais concis. Un texte trop long rebutera les internautes, qui ne le liront pas. Votre texte doit donc être construit avec des informations claires et hiérarchisées : pensez à utiliser des listes, des tirets afin d’aérer votre présentation.
  • Penser conseils. Les internautes apprécient de recevoir des conseils ou des idées. Vous pouvez par exemple mettre un lien sous votre produit vers la section « actualités » de votre site. Un contenu unique et enrichissant pour les internautes offert gratuitement améliorera leur expérience, et pourra faire pencher la balance en votre faveur.
  • Penser référencement. Le texte de présentation de votre produit est un excellent moyen d’insérer des mots-clés (les plus recherchés par les internautes) afin de remonter parmi les résultats de recherche. En priorité, insérez le mot-clé principal (la catégorie de votre produit) dans le titre de la fiche produit. Par exemple : préférez « chaussures Airforce taille 38 » plutôt que « Airforce taille 38 ».
  • Penser données. Même si votre site ne propose pas de section e-commerce, il est intéressant d’ajouter un « call-to-action » (une incitation à effectuer une action) sur les pages de vos fiches produits. Par exemple, insérer un bouton « nous contacter », ou « demander un devis gratuit » vous permettra d’augmenter votre nombre de clients potentiels. En récupérant les coordonnées des internautes, vous pourrez les recontacter via une campagne d’email ou de sms en leur suggérant vos nouveaux produits ou vos promotions.

L’optimisation de vos fiches produits est essentielle pour attirer l’attention des internautes et les convaincre de passer à l’achat. Le dernier point qu’il ne faut pas négliger est la présence de vos présentations produits sur les réseaux sociaux. Pour cela, retrouvez nos conseils sur la création d’une personnalité éditoriale, et la gestion de votre réputation en ligne.

 

Pour résumer :

Afin d’optimiser vos fiches produits en ligne pour marquer les internautes :

  • Privilégiez l’utilisation de visuels (photos et vidéos
  • Produisez du contenu original pour montrer votre expertise
  • Travaillez les textes de présentation de vos produits

FAQ : mettez votre expertise en avant auprès de vos clients

On estime que 40% des internautes qui jugent avoir eu une mauvaise expérience sur un site Internet n’y retournent jamais par la suite. Les critères principaux qui rendent cette expérience agréable sont un design clair, une navigation intuitive, et un contenu de qualité. Ce dernier élément concerne toutes les pages de votre site : l’information offerte aux internautes doit être claire et concise afin de répondre aux éventuelles questions qu’ils pourraient se poser. Toutefois, il est possible que certaines questions restent sans réponse sur les pages de votre site. Une solution existe dans ce cas : ajouter une page consacrée aux questions fréquemment posées par les internautes, appelée FAQ (Foire aux Questions).

 

Améliorez l’expérience client grâce à votre FAQ

Une FAQ présente de nombreux avantages, notamment si votre domaine d’activité est technique. Si cette page est accessible et présentée clairement, l’expérience que vivent vos (futurs) clients sur votre site (leur ressenti) sera améliorée. Ils seront donc plus à même de vous contacter ou d’acheter vos produits. Quelques conseils de mise en forme sont importants :

Adoptez le schéma question-réponse. Certaines FAQ sur Internet se contentent d’être un paragraphe où toutes les réponses sont apportées pêle-mêle. Cela retire de la visibilité à votre FAQ et oblige les internautes à lire toutes les réponses pour trouver celle qu’ils recherchent. Pensez donc à afficher les questions auxquelles vous répondez.

Privilégiez des réponses courtes. On estime que les internautes passent 30 à 60 secondes en moyenne sur une page web. L’information qu’ils cherchent doit donc être lisible et concise.

Évitez les tournures de phrases négatives. Cela renverra une image positive et dynamique de votre entreprise aux internautes.

Ne cherchez pas l’exhaustivité. Répondre à toutes les questions possibles agrandira considérablement la taille de votre page. Les internautes risqueront alors de la quitter avant d’avoir trouvé la réponse à leurs questions et d’aller chercher l’information sur un autre site.

Pensez à ajouter un formulaire de contact accessible sur la page de votre FAQ. Les internautes intéressés par votre entreprise qui n’ont pas trouvé de réponse à leurs questions pourront donc vous contacter.

Ne formulez pas de réponse trop commerciale ou promotionnelle. Gardez un ton neutre. L’objectif de votre FAQ n’est pas de mettre en avant vos produits ou services de manière directe. Les internautes apprécieront une réponse qui paraît désintéressée. Cela ne vous empêche pas pour autant d’insérer un lien au bas de votre page « découvrez notre offre » par exemple.

 

Comment déterminer les questions à poser ?

Afin d’être pertinent pour les internautes, les questions auxquelles vous répondez ne doivent pas être de simples suppositions. Si vous possédez des comptes sur les réseaux sociaux, vous pouvez demander à vos abonnés les questions qu’ils se posent le plus au sujet de votre entreprise. Si vous disposez d’un compte Twitter, le système des hashtags (#) est particulièrement adapté. Par exemple, le magasin de vêtements Vet’Homme poste ce tweet :

Une semaine plus tard, en tapant #VetHommeFAQ dans la barre de recherche Twitter, il trouvera tous les tweets y faisant référence. Alors, le magasin n’aura plus qu’à sélectionner les questions qui sont le plus revenues.

 

Optimisez votre FAQ pour améliorer votre référencement naturel

Le texte des questions et des réponses que vous postez sur votre site Internet constitue un contenu que vous pouvez optimiser. Pour cela, insérez des mots-clés en rapport avec votre activité, afin d’améliorer votre position parmi les résultats de Google.

De plus, Google (utilisé pour 94% des recherches en France) se transforme en « moteur de réponses ». Cela signifie que les algorithmes de Google (programmes qui attribuent une place parmi les résultats de recherches à chaque site) valorisent de plus en plus votre site en fonction de sa pertinence en réponse aux requêtes des internautes : vous devez leur apporter des réponses. Une FAQ est donc un excellent moyen de remonter naturellement (gratuitement) parmi les résultats de recherche de Google. Pour optimiser votre référencement, nous vous conseillons de formuler les questions de votre FAQ telles qu’un internaute pourrait les taper sur Google.

 

Pour résumer :

Créez une foire aux question sur votre site Internet pour :

-Améliorer l’expérience client sur votre site et augmenter vos ventes

-Animer vos réseaux sociaux en engageant vos fans

-Offrir une meilleur place à votre site parmi les résultats de recherche

 

Pour aller plus loin :

Soslignes-ecrivain-public.fr : 9 trucs et astuces pour créer une FAQ efficace – Déc. 2011

Ecrirepourleweb.com : Comment créer une FAQ efficace ? Fév. 2015

E-réputation : comment bien se comporter sur Facebook ?

Posséder une page Facebook pour votre entreprise comporte des avantages indéniables : gain en visibilité, nouveaux moyens de communiquer vos informations aux internautes, de partager de nouveaux contenus au sujet de votre entreprise, etc. Cependant, le point fort de la page Facebook de votre entreprise est aussi son risque : elle est publique, c’est-à-dire visible par tous. Ainsi, un commentaire d’un utilisateur mécontent sur votre mur, une maladresse, ou un internaute laissé sans réponse peuvent entacher votre réputation en ligne (ou e-réputation).

 

1- Surveillez votre image grâce à des outils de veille

De nombreuses agences et sites web sont spécialisés dans la gestion de la e-réputation des entreprises. Certains outils gratuits effectuent une veille et vous informent par mail à chaque fois que le nom de votre entreprise est cité sur Internet. Le plus célèbre est Google Alert. Ce service de Google est entièrement gratuit, cependant il ne recense pas les publications comportant votre nom sur les réseaux sociaux.

Des alternatives existent, comme Social Mentions qui couvre tant les sites et blogs que les réseaux sociaux, mais ce service n’affiche que les publications datant de moins d’un mois. Parmi les solutions payantes, le service très complet Mention vous offre un panorama général de votre e-réputation.

Savoir que votre entreprise est mentionnée par autrui sur Internet vous permettra d’apporter une réponse si nécessaire : c’est ce que l’on appelle gérer sa e-réputation.

Cependant, cela nécessite de connaître quelques règles simples afin de ne pas paraître maladroit ou inconvenant pour les internautes.

 

2- Soyez à l’écoute de votre communauté

Il ne suffit pas d’être informé que votre entreprise a été mentionnée par un utilisateur : il faut également y apporter une réponse. Sur votre page Facebook, cela montera votre implication et votre réactivité à la communauté des internautes.

Prenons l’exemple de Vet’homme, magasin de prêt-à-porter masculin en Basse Normandie :

 

3- Ne confondez pas compte personnel et compte d’entreprise

Répondre aux internautes qui publient un commentaire ou un avis sur la page de votre entreprise avec votre profil personnel ne renvoie pas de vous une image professionnelle. Ainsi, sachez distinguer l’utilisation de votre compte personnel (donc privé) et votre page publique (votre entreprise s’adressant aux internautes).

 

4- Remerciez les internautes satisfaits

 

5- En cas de commentaires négatifs

Sachez que les commentaires négatifs ne sont pas un mal : 68% des consommateurs font plus confiance à une entreprise lorsque les commentaires affichés sur son site ne sont pas uniquement positifs.

Cependant, il est capital de résoudre les problèmes des internautes.

  • Répondez avec diplomatie

 

  • Répondez rapidement (dans la mesure du possible)

 

  • Ne soyez pas désagréable

  • Répondez avec des informations sur votre client

 

Ainsi, l’image que les internautes ont de votre entreprise ne sera pas dégradée !

 

Gare à l’effet Streisand !

Attention ! Si vous ne suivez pas ces conseils et tentez de censurer les commentaires négatifs sur votre entreprise, cela pourrait avoir un effet indésirable : l’effet Streisand. C’est une théorie selon laquelle un scandale gagne en visibilité particulièrement lorsqu’on essaye de l’étouffer.

 

En bref :

Afin d’avoir une bonne image sur votre page Facebook :

  • Soyez réactif
  • Ne laissez pas de message, commentaire ou avis sans réponse
  • Sachez adapter votre réponse à chaque réponse
  • Différenciez compte personnel et page publique d’entreprise sur facebook

 

Pour aller plus loin :

Veilledigitale.com : Bad Buzz : Gérer une crise sur les réseaux, les règles d’or – Oct. 2013

Ludosln.net : Bad Buzz : comment faire face à une crise – Fev. 2016

Lesechos.fr : Comment réagir face à un bad buzz ? – Sept. 2016

Ladn.eu : Comment répondre au bad buzz sur Facebook ? Oct. 2012

E-marketing.fr : Comment (bien) réagir à un bad buzz ? – Avril 2017

Définitions-marketing.com : Effet Streisand – Nov. 2016

Apprenez à mieux tirer profit de votre site Internet

Vous avez créé le site Internet de votre entreprise et vous avez des visites d’internautes. Il vous faut maintenant convertir vos visiteurs en clients. Proximedia vous aide à tout mettre en œuvre pour avoir de nouveaux contacts grâce à votre site.

Comment profiter du passage des internautes sur votre site pour les inviter à agir soit en vous contactant, soit en achetant l’un de vos produits ?

 

Stimulez vos visiteurs avec un contenu attractif

Il n’y a pas de secret, pour stimuler vos lecteurs vous devez les impliquer. Ils doivent se sentir concernés et interpellés par vos publications.

Vous devez donc les séduire et être convaincant afin de leur donner envie d’agir. L’outil de gestion de votre site Internet vous permet de publier du contenu en illimité : publiez des actualités, partagez des photos dans vos galeries photos, relayez des articles intéressants… N’hésitez pas à varier les types de contenus. Mais n’oubliez pas, il vous faut poster uniquement du contenu pertinent, qui saura susciter l’intérêt des lecteurs.

Donnez-leur des conseils. Les internautes en sont friands. Expliquez-leur comment se servir au mieux de tel produit ou comment entretenir l’une de vos réalisations. Si le conseil leur apporte une plus-value, ils n’hésiteront pas à le reposter sur leurs différents réseaux sociaux, et assureront ainsi votre notoriété.

 

Mettez en avant votre livre d’or

Pour stimuler l’interaction, vous pouvez également demander l’avis des internautes. Dans votre module « Livre d’or », vous avez la possibilité de publier les commentaires de vos clients.

Tenez compte de leurs remarques, répondez-leur, toujours calmement. Montrez-leur que leur avis compte réellement pour vous. Pour une entreprise comme la vôtre, il est impératif de créer du lien avec vos clients et prospects, de les fidéliser.

 

Incitez vos internautes à agir

Votre site doit être alimenté et organisé de sorte que l’internaute soit enclin à vous contacter. Facilitez-lui la tâche et mettez en avant les différents moyens de vous joindre.

Votre numéro de téléphone doit apparaître et être facilement trouvable. Le client doit avoir la possibilité de vous contacter à l’écrit via un formulaire de contact. Si vous êtes présent sur les réseaux sociaux, pensez à partager votre Page Facebook et vos autres comptes.

Mettez-vous à la place de l’internaute, si les moyens de vous contacter sont sous ses yeux, il aura instinctivement plus envie de cliquer dessus que s’il doit passer du temps à le chercher.

 

Soyez actif

Enfin, notre dernier conseil est d’être actif sur votre site. Plus vous serez actif et posterez du contenu intéressant, plus les internautes prendront plaisir à vous suivre.

 

Bon à savoir :

Pour aller plus loin dans l’utilisation de votre site Internet, Proximedia vous propose une formation individuelle personnalisée d’une heure sur votre site. Elle complète et enrichit la formation que vous avez eu suite à la mise en ligne de votre site, et vous permettra de poser toutes vos questions et d’obtenir les bons réflexes pour augmenter les performances de votre site Internet.

 

Le mémo :

  • Publiez régulièrement des actualités : nouveau produit, évènement, conseils…
  • Ne postez du contenu que s’il vous paraît judicieux
  • Répondez aux commentaires reçus, même si c’est simplement pour remercier

Inspiration webdesign : comment dynamiser l’aspect visuel de votre site ?

La communication est un domaine où l’on juge très souvent un livre à sa couverture. Votre site internet est l’un des moyens de communication privilégié dont vous disposez pour interagir avec vos clients. Pictogrammes animés, mauvais choix de couleurs, police d’écriture désuète… Le travail de l’identité visuelle d’un site Internet comporte de nombreux pièges qu’il faut éviter.

Voici donc une liste non-exhaustive de conseils pour un site visuellement attrayant.

1. Observez votre concurrence

L’étude de la concurrence est le point de départ de toute étude créative. Pensez aux sites Internet dont vous trouvez l’aspect visuel agréable.

Par exemple, si vous êtes coiffeur :

  • Regardez les sites des autres coiffeurs de votre région.
  • Des grands salons : Jean-Louis David, Dessange, etc.

Les points communs entre ces sites vous donneront un aperçu des codes visuels utilisés dans votre secteur.

2. Restez simple sur les couleurs

Considérez que votre site est l’habit de votre entreprise : il peut renvoyer de vous une image moderne autant qu’une image désuète. Pour une tenue comme pour un site Internet, pas plus de trois couleurs en feront un espace visuellement harmonieux.

Si vous doutez sur le choix des couleurs, référez-vous aux couleurs dominantes dans votre métier.

Par exemple, le rouge s’appliquera bien au boucher en référence à la couleur de la viande … A contrario, un site d’une boucherie à dominante bleue serait une erreur.

Équilibrez les couleurs :

  • Couleurs pâles : couleurs de fond de votre site Internet
  • Couleurs vives : pas plus de deux, pour des éléments ponctuels (titres, éléments graphiques)

Dans la mesure du possible, ne mélangez pas plusieurs couleurs primaires (rouge jaune bleu)

Coté tendances, le site Marvellapp.com présentait récemment la « Complexion reduction », autrement dit la simplification de l’aspect visuel. La tendance visuelle sur Internet est au minimal :

  • Noir et blanc
  • Couleurs pâles
  • Titres plus imposants que le corps du texte,
  • Moins de photos
  • Pictogrammes universels pour illustrer vos propos

3. Le choix des polices d’écriture

Restez sobre dans les polices utilisées. L’originalité est souvent décriée par les internautes, par exemple la police Comic Sans MS, jugée démodée et amateure. Ainsi préférez une police « sans serif » qui sera plus lisible, notamment si vous publiez un texte long. De la même manière que vous limiterez les couleurs présentes sur votre site, limitez aussi le nombre de polices.

4. Équilibrez l’aspect visuel et les informations

Ces conseils ne doivent pas empiéter sur la lisibilité des informations présentes sur votre site. Ainsi, ne prévoyez pas de photo qui jouerait en défaveur de la lecture des informations.

Sur le site du chef Aymeric Vigneron, traiteur à Lyon, on trouve trois couleurs simples :

  • Gris clair
  • Anthracite
  • Taupe

Le site est néanmoins dynamisé par la couleur des photos des plats, mis en avant de ce fait. Deux polices sont utilisées : une pour les titres, une autre pour le corps du texte.

Découvrez le site de Aymeric vigneron ici.

Le phygital, ou le renouveau de l’expérience client ?

Amis entrepreneurs, vous l’aurez compris, le digital envahit notre quotidien mais également celui des consommateurs. Nouveaux modes de vie, nouvelles habitudes de consommation, nouveaux modes d’achat… Internet et ses outils numériques ont révolutionné notre monde et contraint toute société qui veut survivre à cette transition digitale à s’adapter et redoubler d’efforts pour se renouveler et évoluer. C’est donc tout naturellement que le phygital a fait son apparition. Petit tour d’horizon de cette nouvelle solution, porte de secours pour un grand nombre de TPE/PME.

Le phygital, c’est quoi ?

Vous vous en doutez peut-être, le phygital est la contraction de « Physique » et « Digital ». Ce terme, créé par l’agence Australienne Momentum, désigne la transformation des magasins physiques sous l’ère digitale. En d’autres termes, l’évolution quasi obligatoire des magasins physiques à l’heure de la transformation numérique. Écrans digitaux, bornes interactives, connexion gratuite au Wifi, carte de fidélité entièrement digitalisée, etc. Tout ceci n’existait pas il y a encore quelques années. Aujourd’hui, la digitalisation a repensé l’expérience client pour la survie des boutiques.

La révolution du e-commerce

On ne va pas se mentir, le phygital a fait son apparition pour contrer l’avènement du e-commerce. Pourquoi ? Simplement pour éviter que les enseignes ne s’effondrent au profit des ventes en ligne. L’astuce a donc été trouvée : repenser l’expérience client en magasin pour qu’il se sente connecté tout en se rendant sur place.

Concrètement, à quoi ça sert ?

Le consommateur aime se faire son avis sur un produit en consultant celui des autres utilisateurs. Une borne interactive lui permettra de chercher davantage d’informations sur tel ou tel produit, ou bien une connexion wifi lui permettra de se rendre sur les comparateurs en ligne pour s’assurer qu’il fait le bon choix. Bref, cela permet de donner plus de liberté au consommateur tout en le laissant passer toujours plus de temps en boutique. Et les faits sont clairs : plus un consommateur passe du temps dans un magasin, plus il y a de chance qu’il passe à l’acte. Le phygital permet donc d’augmenter son temps de présence en magasin et par conséquent, votre chiffre d’affaires.

Un point de vente plus attractif ?

Il n’y a pas de secret, si vous voulez vous distinguer de la concurrence il faut que vous réussissiez à séduire le consommateur. Et pour cela, vous devrez redoubler d’effort pour rendre votre lieu de vente attractif et susciter l’intérêt du prospect. Rappelez-vous également que ce qui fait la différence avec l’e-commerce, c’est l’humain. Vous devrez donc impérativement soigner votre relation client et le contact lors de chaque visite. Offrez-leur une expérience unique et adaptée. Plus votre client se sentira spécial, plus il aura envie de revenir chez vous.

Quels outils ?

Pour vous lancer dans le grand bain du digital, quelques outils peuvent s’avérer très utiles et faire la différence entre votre TPE/PME et vos concurrents.

La e-réservation

Ce service permet au consommateur de réserver un produit en ligne, de se rendre sur place sans obligation d’achat et de repartir ou non avec. L’intérêt ? Pour vous : générer du trafic. Pour le client : tester, toucher, voir en vrai le dit produit.

Le Click & Collect

Cette pratique en vogue est similaire de l’e-réservation, à la différence près que le consommateur a effectué son achat en ligne et se rend en boutique pour le récupérer. Cette pratique est particulièrement utilisée pour éviter les frais de port.

Le paiement mobile

L’intérêt est d’offrir à votre client la possibilité de payer directement via son mobile. Objectif : éviter la queue aux clients impatients. De grandes enseignes comme Starbucks le font déjà depuis quelques années. Pourquoi pas vous ?


Le Mémo

Une nouvelle expérience utilisateur à la pointe


Articles similaires

Pourquoi l’expérience utilisateur est-elle essentielle pour votre site ?

Aujourd’hui, quelle que soit la taille de l’entreprise, les internautes sont de plus en plus exigeants vis-à-vis des sites des entreprises. Ils veulent pouvoir trouver les informations facilement et rapidement. C’est pourquoi l’expérience utilisateur, appelée aussi UX, est devenue essentielle. Mais comment savoir si telle ou telle mécanique saura séduire le client ? Comment savoir si l’expérience proposée par le site de votre TPE/PME est efficace et agréable ? Voici quelques éléments pour vous aider à y voir plus clair.

L’expérience utilisateur, c’est quoi ?

L’expérience utilisateur, ou UX pour User eXperience, représente ce que va ressentir l’utilisateur lors de sa navigation sur votre interface. En clair, dans votre cas,  c’est ce que l’internaute va ressentir en naviguant sur le site Internet de votre entreprise. A savoir que l’UX se décline sur tous les supports digitaux : écran tactile, application mobile, site mobile, etc.

Pourquoi est-ce important ?

Avoir une bonne UX est important pour éviter la déception des internautes. Plus votre UX sera soignée et efficace, plus vous augmentez vos chances de transformer vos prospects en nouveaux clients.

Comment savoir si l’UX est bonne ?

Mettez-vous à la place de votre utilisateur ! Avez-vous envie de devoir réfléchir pour naviguer sur le site et trouver les informations que vous recherchez ? Ne préféreriez-vous pas avoir une vision immédiate de la navigation, que cela soit intuitif ? Pour bien comprendre, il faut garder en tête votre expérience. N’avez-vous jamais été agacé par un site qui ne vous apportait pas tout de suite les réponses à vos questions ? Quel a alors été votre réflexe ? Aller chez le concurrent. Donc, si vous voulez éviter que vos prospects fassent de même et courent chez votre concurrent, soignez l’expérience utilisateur au maximum.

Ce que vous devez prendre en compte 

Certains éléments sont à prendre en considération :

Le design du site

Évidemment son esthétique, mais aussi sa fluidité, sa facilité de navigation, bref, son ergonomie !

Les informations

Si votre site est beau mais vide, l’utilisateur n’y verra aucun intérêt. N’oubliez donc pas de mettre toutes vos coordonnées (à jour), vos horaires d’ouverture, etc.

Le SEO

C’est effectivement bien souvent grâce à votre référencement que l’internaute atterrira sur votre site.

Le nombre d’étapes

Par exemple, est-ce facile de passer commande sur votre site ? Ou bien, l’internaute doit-il aller de page en page, et jongler avec plusieurs pop-up pour finaliser son achat ? Vous vous en doutez, moins il y a d’étape, plus votre UX est bonne.

L’adaptation au support

Le « responsive » booste votre UX. Rien de plus agaçant en effet qu’un site qui n’apparaît pas convenablement sur un smartphone. Pensez donc à prévoir votre site en responsive pour vous assurer de sa compatibilité avec tous les supports.


Le Mémo

Pour penser votre UX, mettez-vous dans la peau de votre prospect.


Articles similaires

Le Click & Collect, la nouvelle tendance du e-commerce

Peut-être avez-vous déjà lancé votre site d’e-commerce ou vous êtes vous inscrit sur les plateformes de vente en ligne. Quoi qu’il en soit, il est important en tant qu’entrepreneur, que vous ayez connaissance d’une tendance réellement en vogue depuis quelques années : le Click & Collect. Mais qu’est-ce que c’est réellement ? Et surtout quel intérêt pour une TPE/PME comme la vôtre ? Les réponses dans cet article.

Le Click & Collect, c’est quoi ?

Le Click & Collect, en français « cliquer et collecter », est une pratique qui consiste à permettre aux clients de réserver un produit en ligne disponible dans les stocks d’une boutique en particulier et de venir chercher immédiatement en magasin leur commande.

À noter

Il ne faut pas confondre avec la pratique de « retrait en magasin » qui consiste à venir récupérer dans un lieu donné, une commande effectuée en ligne, quelques jours plus tard.

Pourquoi un tel engouement ?

Les avantages de cette pratique sont nombreux et concernent tant le client que votre entreprise. Le Click & Collect s’inscrit dans la tendance e-commerce du moment qu’est le web-to-store. Autrement dit, se servir d’Internet pour pousser les clients à venir en magasin. Les raisons d’un tel succès ? Cela répond aux nouvelles attentes des consommateurs, mais également des enseignes qui sont en perpétuelle quête de nouvelles expériences clients. Résultat : un nouveau comportement d’achat s’est peu à peu instauré dans les habitudes de consommation. Pour preuve, déjà 20% des internautes acheteurs ont fait appel au Click & Collect auprès d’un commerce de proximité comme le vôtre. Si vous hésitez encore à vous lancer, sachez qu’ils sont déjà 85% à déclarer vouloir l’utiliser dans les prochaines années.

Les avantages pour le client

Pour le client, les avantages sont nombreux.

Un temps d’attente réduit : le consommateur peut donc acheter un produit disponible et venir le récupérer dans l’heure sans attendre la livraison.

Pas de frais de port, puisque le consommateur se rend lui même sur place pour récupérer sa commande. 43% des acheteurs en Click & Collect ont choisi cette option pour économiser les frais de livraison.

Un sentiment de réassurance : en effet, finies les craintes liées à la commande en ligne telles que : « mon produit va s’abimer durant la livraison », « l’enseigne va se tromper dans ma commande », etc.

Pas de file d’attente, le consommateur peut acheter le produit depuis son lieu de travail ou son canapé et venir le chercher sans faire de queue.

Les avantages pour votre TPE/PME

Pour vous, les avantages sont aussi économiques que pratiques.

Une satisfaction client boostée, grâce à un service qui répond à leurs attentes.

Des économies sur les frais d’envoi, car si les clients économisent, votre entreprise aussi !

Plus de relation de proximité, vos clients auront tendance à revenir chez vous pour leurs prochains achats.

Séduire de nouveaux clients, certains prospects peuvent découvrir votre TPE/PME sur Internet et réaliser un premier achat sans connaître votre boutique physique.

Générer du trafic en magasin, et augmenter potentiellement vos ventes lors de leur passage en boutique. Par exemple, 26% des utilisateurs de Click & Collect ont effectué un achat supplémentaire en se rendant en magasin chercher leur commande.

Développer votre site e-commerce, une fois leur premier achat en Click & Collect réalisé, les internautes auront plus tendance à se laisser tenter pour renouveler l’expérience.

Vous distinguer de vos concurrents, qui ne proposent peut-être pas encore ce service. Marquez des points !

Comment faire ?

Mettre en place un système de Click & Collect est assez simple. Il vous suffit d’installer un logiciel permettant de relier votre stock à votre site e-commerce. Veillez à le tenir correctement à jour pour éviter les déceptions !


Le Mémo

Le Click & Collect peut augmenter vos ventes en magasin.


Articles similaires


Source : ecommerce-nation.fr