Se lancer sur Internet

Revenir aux articles
<strong>Les sites de petites annonces, une opportunité pour les TPE/PME ?</strong>
20 janv

Les sites de petites annonces, une opportunité pour les TPE/PME ?

Les petites annonces connaissent des heures de gloire sans précédent grâce à Internet. De plus en plus de particuliers se lancent dans les petites annonces en ligne afin de dénicher la perle rare au meilleur prix. Mais ils ne sont pas les seuls. De plus en plus de TPE/PME comme la vôtre se lancent dans les petites annonces en ligne pour promouvoir leurs produits ou services. Ces sites sont-ils vraiment d’excellentes opportunités pour votre entreprise ? Comment en tirer parti au maximum ? Voici quelques réponses.

Les acteurs majeurs

Parmi les sites incontournables de petites annonces en ligne, Le Bon Coin, Amazon et Ebay sont devenus leaders. Simple d’utilisation, ils permettent de mettre à la vue de tous les produits que vous souhaitez vendre, bien souvent à un prix plus avantageux qu’en magasin. C’est d’ailleurs pour cela que les internautes en sont si friands. Ils y vont pour flairer la bonne affaire et y faire des achats au meilleur prix. Depuis des années, ces sites enchainent les ventes et comptent aujourd’hui des millions d’utilisateurs. Tantôt acheteurs, tantôt vendeurs, les internautes en sont accros.

L’arrivée de Facebook

Sentant une nouvelle opportunité de développer son chiffre d’affaires déjà conséquent, Mark Zuckerberg a décidé de lancer Facebook dans ce marché juteux des sites de petites annonces. Facebook part donc à la conquête de ce nouveau marché et lance un espace dédié à l’achat et la vente d’objets sur le réseau social. Et pour cause, le site français Le Bon Coin génère à lui seul plus de 179 millions d’euros annuel. On comprend mieux la motivation du groupe de Mark Zuckerberg.

Y a-t-il un intérêt pour votre TPE/PME ?

La réponse est oui ! Mais il y a des conditions à respecter. Mettez en valeur vos produits, votre entreprise, sa fiabilité. Sur ces sites, les consommateurs sont à la recherche de produits moins chers, quitte à en prendre d’occasion.

Fini les invendus

Si vous souhaitez vous lancer sur ces sites, baissez vos prix et, pourquoi pas, pensez à revendre vos produits d’occasion, ou vos fins de stocks à des prix intéressants. Ce sera donnant-donnant. Vous ne restez pas avec vos fins de stocks sur les bras, et les internautes achètent des produits neufs à des prix plus avantageux qu’en magasin. Un excellent moyen de dire adieu à vos invendus.

Des ventes assurées

Sur les sites de petites annonces, les internautes s’y rendent avec une idée précise en tête et surtout, une véritable intention d’acheter. Autrement dit, si vos produits ou services correspondent à leurs attentes et à leur budget, vous avez l’assurance de voir vos ventes décoller.

Le changement de cap du site Le Bon Coin

Le site français aux 23 millions de visiteurs mensuel est actuellement composé à 90% de vendeurs particuliers. Mais, aujourd’hui, il souhaite changer cela et faire la part belle aux professionnels comme vous ! 500 000 TPE/PME sont actuellement présentes sur le site, et cela ne leur suffit pas. Le Bon Coin a donc décidé de séduire les entrepreneurs grâce à un atout de taille : la géolocalisation de leurs annonces.

L’atelier business

Grâce au nouvel outil lancé par Le Bon Coin pour concurrencer Google AdWords, le site espère convaincre les TPE/PME de se lancer. L’interface, pédagogique et simple d’utilisation, permet aux entreprises de créer une campagne publicitaire facilement et rapidement. Tout comme sur Google AdWords, vous devrez choisir votre contenu, votre cible, votre zone géographique ainsi que votre budget.

Le tchat

Pour développer toujours plus le lien de proximité entre acheteurs et vendeurs, le site va même aller jusqu’à mettre en place un outil de messagerie instantanée permettant aux acheteurs et vendeurs de communiquer avant la vente.

Conclusion

Les sites de petites annonces en ligne peuvent apporter de nouvelles ventes à votre entreprise et surtout améliorer votre visibilité en ligne. N’hésitez pas à vous lancer.


Le Mémo

Adapter son prix pour augmenter ses ventes.

Source : capital.fr


Articles similaires

  • 0 commentaires
Revenir aux articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*