Se lancer sur Internet

Revenir aux articles
<strong>L’uberisation, qu’est-ce que c’est ? Et quelles conséquences pour les PME et TPE ?</strong>
18 juil

L’uberisation, qu’est-ce que c’est ? Et quelles conséquences pour les PME et TPE ?

Nouveau phénomène chez les entreprises de tout secteur, l’uberisation explose et bouscule les habitudes des acteurs traditionnels. Mais quel est donc ce terme aux sonorités étranges ? Que signifie réellement l’uberisation ? Comment cela fonctionne t-il et surtout, quelles en sont les conséquences pour une TPE/PME comme la vôtre ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

Uberisation, kézaco ?

L’uberisation, est un phénomène qui doit son nom à la start-up Uber. Le principe : bousculer, voire menacer un modèle traditionnel en instaurant un nouveau modèle économique, social et parfois même juridique, principalement lié au numérique. Pour être plus clair, voici un exemple. Uber a fortement remis en cause les activités des taxis traditionnels en lançant un nouveau moyen de se déplacer à moindre frais.

Comment cela fonctionne ?

L’uberisation comporte quelques caractéristiques communes à chaque entreprise ou service uberisé : proposer un service mutualisé aux clients, ce qui a pour but de réduire considérablement les coûts. Mais ce n’est pas tout. L’uberisation offre des services plus adaptés aux besoins, plus rapides, grâce à la mise en relation via plateforme digitale ou application mobile, une réactivité accrue avec notamment la géolocalisation, le paiement en ligne incluant une commission de la plateforme, sans oublier, l’indispensable évaluation du service par le client…

A noter

Attention à ne pas confondre uberisation avec digitalisation ou collaboratif. Une entreprise peut avoir opté pour la digitalisation de ses services sans pour autant être uberisée.

En règle générale

En principe, l’uberisation se déroule selon le principe suivant. Une start-up se lance, propose un  nouveau service dérivé d’une activité traditionnelle, en s’appuyant sur de nouveaux outils technologiques, (application, paiement en ligne…), tout en se détachant des valeurs traditionnelles ou des codes du secteur dans lequel elle se lance. Elle secoue de ce fait l’activité traditionnelle et oblige les uns et les autres à évoluer pour survivre.

Quelques exemples phares

Amazon, Airbnb, Booking.com… sont des plateformes qui ont révolutionné leur secteur. On peut donc parler d’une totale uberisation de ces activités. Amazon, en proposant la vente en ligne de livres, neufs ou d’occasion, mais surtout, en les proposant en version numérique, a sérieusement bousculé les libraires. Airbnb, quand-à lui n’est plus à présenter. Ces effets sur le secteur de l’hôtellerie ont obligé les gouvernements à instaurer de nouvelles lois pour cadrer cette pratique de plus en plus en vogue.

Quelles conséquences pour les TPE/PME ?

Forcément, l’uberisation a un impact, plus ou moins direct, sur les TPE/PME comme la vôtre. D’abord parce que l’un des effets de l’uberisation est de faire baisser les prix des acteurs « traditionnels » afin de s’aligner et de limiter la perte. Même s’il est évident qu’un tarif trop bas n’est pas envisageable pour les TPE/PME, il faudra néanmoins envisager de s’aligner un minimum au risque de perdre sa clientèle au profit des nouveaux acteurs du secteur.

Comment s’en sortir ?

Le passage au numérique:  D’abord, en sautant le pas du numérique. En prenant le virage de la transition numérique, vous augmentez vos chances de survivre face à l’uberisation. Avec seulement 50% des TPE qui possèdent un site web, vous comprendrez aisément que vous lancer, c’est faire la différence.

La veille: Restez vigilant sur ce qui se passe dans votre secteur. Faites un tour sur les sites de vos concurrents, suivez les grands acteurs de votre activité sur les réseaux sociaux, restez à l’affut des tendances et phénomènes de mode. Bref, faites une veille concurrentielle efficace pour prévoir et anticiper toute modification de votre activité.


Le Mémo

Evoluer pour survivre, voici le maître-mot

  • 1 commentaires
Revenir aux articles

Commentaires

  1. Pingback: Recrutement en ligne : une solution pour les TPE/PME ? | Tous sur Internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*