Se lancer sur Internet

Revenir aux articles
<strong>Tuto : comprendre les différents types de référencement sur Internet</strong>
3 fév

Tuto : comprendre les différents types de référencement sur Internet

Lorsque l’on parle de référencement, la confusion peut être grande si l’on est novice. Et pour cause. Entre SEO, SEA, annuaires locaux, Google AdWords ou My Business, les termes sont aussi nombreux que variés. Mais alors, à quoi correspondent tous ces sigles et acronymes ? Quels sont réellement les différents types de référencement qui existent sur Internet ? Voici notre guide pour bien démarrer l’année, en toute compréhension de la sphère 2.0.

Le référencement, qu’est-ce que c’est ?

Avant de commencer à rentrer dans le détail du référencement, il est essentiel de s’assurer que vous compreniez bien de quoi il s’agit. Le référencement donc, est un moyen d’optimiser votre positionnement sur la toile, en particulier sur les moteurs de recherche, comme le géant Google, afin de booster votre visibilité. En clair, le référencement vous sert à apparaitre dans les meilleurs résultats lors d’une recherche sur Internet. Mais pour ce faire, il existe plusieurs techniques, qui ont toutes des avantages et des inconvénients.

Le SEO

Le SEO, pour Search Engine Optimization, est ce que l’on appelle le référencement naturel. Il regroupe tout un tas de technique permettant de booster votre positionnement dans les résultats. Ici, nous parlerons du contenu, des balises méta, des mots-clés à placer stratégiquement dans les titres et le corps de vos publications, des images pour ponctuer et dynamiser votre site ou votre blog ou encore, de la structure de votre blog, avec l’utilisation de titres, de sous-titres… Consultez cet article pour en savoir plus.

Le SEA

Le SEA, pour Search Engine Advertising, est ce que l’on appelle le référencement payant. Ici, il s’agit de déterminer un budget que vous souhaitez allouer à votre campagne publicitaire, et de configurer celle-ci. Votre campagne vous permettra d’améliorer de façon ponctuelle votre référencement, et donc de booster durant une durée limitée, votre visibilité sur la toile et sur les moteurs de recherche. Pour mieux comprendre les mécanismes du SEA, lisez ceci.

Google AdWords

Google AdWords est un parfait exemple de SEA. Cet outil conçu par et pour Google vous permet de propulser votre site Internet parmi les premiers résultats proposés. Mais attention, cet outil est payant. Il vous faudra donc déterminer un budget, choisir votre cible, c’est-à-dire les internautes que vous souhaitez toucher. Une fois cela fait, vous pourrez alors déterminer une durée pour votre campagne. Votre budget sera ainsi réparti équitablement sur cette durée.

Google My Business

Autre outil de Google, Google My Business vous permet d’être référencé sur Google Maps. En d’autres termes, cet outil vous permet d’être géolocalisé et d’apparaitre dans les résultats lors de recherches locales. Pour en savoir plus, lisez cet article.

Les annuaires

Les annuaires sont très utiles pour le référencement local. Il en existe de toute sorte, parfois même spécialisés dans un domaine, comme par exemple la Fourchette, qui recense les restaurants. Ils vous permettront d’être référencé de façon géolocalisée.

Les réseaux sociaux

Enfin, les réseaux sociaux vous permettent de poster régulièrement du contenu, d’être suivi par vos abonnés et donc, d’améliorer votre visibilité. Plus vous serez actifs, plus vous augmenterez vos chances d’être repéré par les robots Google et d’apparaitre dans les meilleurs résultats. Mais attention, votre contenu doit être pertinent.


Le Mémo

Approfondissez vos connaissances du référencement pour booster au mieux votre visibilité.


Articles similaires

  • 0 commentaires
Revenir aux articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*