Se lancer sur Internet

Revenir aux articles
<strong>Zoom sur la transition numérique des artisans</strong>
20 octo

Zoom sur la transition numérique des artisans

La transition numérique est en cours pour de nombreuses entreprises, quelle que soit leur taille et leur secteur d’activité. Depuis quelques années déjà, bon nombre d’entre elles ont commencé à opter pour des solutions novatrices et à miser sur le digital pour booster leur croissance. Parmi ce flot conséquent d’entreprises en pleine digitalisation, les artisans s’imposent. Retour sur leur transformation numérique.

Une pleine conscience de l’importance du digital

Les artisans font partie des premiers à s’être lancés dans l’aventure du tout numérique. La raison est simple : se différencier de leur concurrents et ne pas perdre leurs clients actuels.   Pour ne pas se faire distancer face aux innovations technologiques, il est  devenu indispensable pour eux de suivre le mouvement, voire même pour certains, d’en être les précurseurs. Malgré tout, cette dynamique n’est pas générale et ils sont encore nombreux à ne pas oser sauter le pas.

Les freins

Si les artisans ont conscience de l’importance du numérique dans leur domaine, il n’en existe pas moins des freins indéniables, qui les contraignent parfois à hésiter avant de se lancer.

Le coût

Bien évidemment, changer ses outils traditionnels pour de nouveaux outils digitaux a un coût. Et pour certains artisans, celui-ci peut vite devenir un frein. En effet, si investir dans le digital permet un meilleur rendement sur le moyen et long terme, cela reste un investissement relativement lourd à court terme.

La complexité

Seul 41% des artisans sont équipés en logiciels pour leur entreprise. L’une des principales raisons reste cette croyance plaçant l’outil digital en tant qu’outil complexe à maitriser. Ils craignent que ces nouveautés les amènent à perdre plus de temps qu’à en gagner. Or, de nombreux outils sont devenus simples d’utilisation.

Des produits peu adaptés

30% des artisans estiment que les produits digitaux ne sont pas assez adaptés à leurs besoins en tant qu’entreprise de petite taille. Argument qui n’est pas complétement faux. Malgré tout avec l’évolution des logiciels et les arrivées massives de start-up toujours en quête d’innovation, cette tendance devrait s’estomper d’ici quelques années.

Les atouts de la digitalisation pour la profession

Pour autant, plus d’un tiers des artisans sont convaincus de l’utilité du numérique dans leur profession.  Qu’il s’agisse d’améliorer la gestion administrative, les relations avec les fournisseurs, le démarchage de nouveaux clients ou encore la fidélisation des clients actuels, les bénéfices des outils digitaux sont nombreux.

La présence en ligne

Si 44% des artisans estime important d’être présent sur Internet, ils ne sont que 25% à posséder une page Facebook, 12% à avoir une boutique en ligne et seulement 27% à disposer d’un site Internet. Un contraste encore bien marqué, qui vise à se réduire.

De nouvelles attentes

Les artisans sont de plus en plus nombreux à passer le cap du numérique, pour autant, ils ont aussi de nouvelles attentes dans ce domaine pour les prochaines années. L’objectif : faciliter leur quotidien en tant qu’entreprise. Ainsi, 64% d’entre eux espèrent trouver dans la digitalisation des solutions permettant de faciliter les échanges avec leurs différents interlocuteurs (fournisseurs, clients, partenaires…), près de la moitié (49%) espèrent améliorer leurs relations clients et 45% améliorer leur productivité.


Le Mémo:

Une transition qui se met doucement en place mais dont l’utilité n’est plus à prouver.

Source : Sondage OpinionWay pour +Simple, Sondage Ipsos – CESI – Le Figaro


 Articles similaires

  • 0 commentaires
Revenir aux articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*